Articles

Filtre
  • Carla Bruni-Sarkozy n'ira pas à Cannes

    Carla Bruni-Sarkozy a confirmé sur RTL, qu'elle ne se rendrait pas au 64e Festival de Cannes. La Première Dame de France incarne une guide de musée dans le dernier film de Woody Allen,  Minuit à Paris.

    J'en rêvais … et je le regrette, je ne peux pas le faire pour des raisons personnelles, pour des raisons professionnelles, malheureusement, a souligné l'épouse du président de la République. "Je le regrette beaucoup, non seulement parce que j'aurais aimé être dans l'équipe et revoir l'équipe d'acteurs, être au côté de Woody Allen, même si mon rôle est très petit, mais aussi parce que je trouve que le Festival de Cannes est un très grand festival. C'est une vitrine extraordinaire pour la France", a-t-elle ajouté.

    Certains médias ont évoqué et supputé l'éventualité d'une grossesse pour l'ex-chanteuse. Carla Bruni n'a rien dévoilé, ni commenté.

    Très attendu aussi, bien qu'hors compétition, le film "La Conquête", de Xavier Durringer, qui met en scène l'ascension de son époux, le président Nicolas Sarkozy, vers le pouvoir, sera présenté le 18 mai.

    A propos de La Conquête également projeté au Festival de Cannes, le film qui met en scène l'accession de son mari au pouvoir, Carla Bruni affirme qu'elle ira sans doute le voir. Je suis curieuse, très curieuse. Le casting, la production et les scénaristes sont de grande qualité, déclare-t-elle.

  • Kate Middleton, plus européenne qu’il n’y paraît…

    Selon une étude des romances royales depuis la deuxième guerre mondiale, la royauté britannique deviendrait plus européenne. A l’instar de Kate Middleton, trois mariées européennes sur quatre sont des roturières. Comme Kate, 12 % d’entre elles rencontrent le Prince Charmant sur les bancs de l’université. Beaucoup viennent de milieux plus modestes que celui de Kate. Tout comme William, les princes européens se marient par amour et non par convention.

    La couronne britannique de plus en plus européenne

    Kate Middleton pourrait être la première roturière depuis quatre siècles à épouser un futur héritier du trône britannique. Néanmoins, une grande étude montre qu’elle est issue d’un milieu bien plus proche de celui d’une mariée royale contemporaine – et plus particulièrement européenne - qu’il n’y paraît.
    L’étude, portant sur 107 romances royales depuis la deuxième guerre mondiale, révèle que dans le monde, à peine un prince sur quatre épouse une jeune femme de sang royal et seulement un sur dix-sept en Europe.
    Près des trois quarts des princes européens épousent des roturières plutôt que des aristocrates ou des descendantes royales, selon une étude menée par Badoo (www.badoo.com), le plus grand réseau social du monde pour faire de nouvelles rencontres.
    En d’autres termes, à travers ses mariages, la royauté britannique s’européanise.

    A l’image de Kate, un certain nombre de mariées royales ont rencontré leur prince à l’université. 10 % des relations ont commencé comme celle de Kate et William, dont 9 à l’université et 2 au lycée. Concernant les princes européens, ce chiffre dépasse les 12 %.
    Le milieu dont Kate est originaire n’est pas rare non plus. En effet, elle est loin d’être la jeune mariée royale venant du milieu le plus modeste
    “Le fait que Kate soit une roturière a soulevé une telle agitation. La vérité est que, notre recherche le montre, elle ressemble à la jeune mariée royale moderne.” explique Lloyd Price, Directeur Marketing de Badoo.

    Les équipes de chercheurs de Badoo ont étudiés 107 mariages, ou romances, engageant des princes à travers le monde depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Plus de 90 % de ces histoires d’amour se sont soldées par un mariage ou des fiançailles alors que les 10 % restants ont été des relations sérieuses » durant plus d’une année.
    A peine un quart  des femmes séduites par des princes sont de sang royal contre 36 % de roturières, comme Kate. Les autres étaient des aristocrates – comme la Princesse Diana, originairement Lady Diana – issues de familles dotées de titres héréditaires.
    Cependant, ces chiffres sont biaisés par les coutumes de mariages demeurant plus traditionnelles des familles asiatiques et du Moyen-Orient, ne laissant que peu d’occasion aux femmes de rencontrer des hommes en dehors d’un contexte d’arrangement familial.
    En ne gardant que les princes européens, 71 % des femmes qu’ils ont courtisés sont des roturières. 6 % seulement sont de sang royal.
    Les princes viennent de 30 pays, 33 familles royales et 4 continents. Ils sont aussi bien issus de familles royales sur le trône que de la noblesse européenne portant encore légalement le titre de Prince.

    Amours étudiantes

    Kate sera peut-être la première femme à épouser un future héritier de la couronne britannique après l’avoir rencontré à l’université mais elle est loin d’être la seule au monde. L’étude de Badoo montre qu’il est arrivé la même chose à une dizaine d’autres.
    L’une d’elles était Maria Teresa Mestre, une cubaine, qui rencontra le Prince Henri (aujourd’hui Grand Duc) de Luxembourg alors qu’ils étaient tous deux étudiants en sciences politiques à l’université de Genève. Le Prince Akashino du Japon fit la connaissance de sa future femme Kawashima Kiko à l’université de Gakushuin.

    La jeune Kate n’est pas non plus la première anglaise à épouser un prince rencontré dans une université anglaise. Au moins deux autres l’ont précédé, bien qu’impliquant des princes étrangers.
    Jessica Sainsbury étudiait l’archéologie et l’anthropologie à Cambridge quand elle croisa la route de Peter Frankopan, un prince croate qui devint son mari.
    C’est à l’University College de Londres que Louise Leakey, issue d’une famille d’anthropologistes, qui passait son diplôme de paléontologue tomba sous le charme d’un étudiant belge, le Prince Emmanuel de Merode qu’elle finit par épouser.

    Origines modestes

    Kate Middleton n’est pas la jeune mariée britannique la plus modeste au monde.
    En effet, alors que Kate a fréquenté une école réservée à l’élite et que ses parents sont aisés, la Princesse Laetitia d’Espagne est fille d’ouvriers et le père de la Princesse Tessy de Luxembourg est carreleur.
    Le Prince Louis de Luxembourg a rencontré Tessy pour la première fois en 2004 alors qu’elle était en mission avec l’armée du Luxembourg en Yougoslavie et qu’il rendait visite à ses troupes.
    Clotilde Courau, dont la mère était institutrice dans les Hauts-de-Seine (92) a épousé le Prince Emmanuel Philibert de Savoie en 2003 devenant ainsi Princesse de Savoie, de Venise et de Piémont.

    Par amour et non par convention

    Et c’est particulièrement vrai pour les princes européens. C’est ce qu’affirme le docteur Shaun Marcom, historien et ancien conférencier à l’université de Londres.
    Dans les sociétés plus globales, moins hiérarchisées d’aujourd’hui, les monarchies n’ont plus ce rôle de modèle à jouer. De nos jours, il est attendu des princes qu’ils se comportent comme tout le monde en faisant leurs propres choix, basés sur l’amour, explique-t-il.
    Donc, dans un sens, les princes deviennent plus communs, plus classes moyennes. Alors que moins d’un siècle auparavant, épouser une roturière était très mal vu pour un prince britannique, aujourd’hui, c’est un bon moyen pour gagner en popularité, ajoute encore ce spécialiste.

  • Alerte sur les dépassements des honoraires médicaux

    Hippocrate refusant les présents du roi de Perse, c'était il y a des siècles…



    On ne peut laisser monter les tarifs jusqu'au ciel ! s'alarmait ainsi, mardi, le directeur général de l'Assurance maladie Frédéric van Roekeghem alors qu'il présentait une étude portant sur 35 ans et faisant état de l'augmentation criante du montant des dépassements d'honoraires des médecins, essentiellement de la part des spécialistes…
    Les associations s'en plaignent également, dénonçant une médecine inaccessible à tous. Les mutuelles regrettent cette cause d'augmentation de leurs cotisations pour rembourser le complément, ou du moins une partie, à leurs adhérents.

  • Mondial de Rugby : la déception de Chabal

    alt

    Le nom du célèbre 3e ligne du Racing (33 ans, 62 sélections) ne figure pas dans la liste de 32 joueurs sélectionnés par Marc Lièvremont pour le Mondial de Rugby 2011 qui se déroulera du 9 septembre au 23 octobre prochain en Nouvelle-Zélande*.
    Au poste de troisième ligne centre, l'entraineur du XV de France a préféré retenir le Toulousain Louis Picamoles (25 ans, 17 sélections) et le Biarrot Raphaël Lakafia (22 ans) dont c'est la première sélection. Yannick Jauzion et Clément Poitrenaud ne feront pas partie du voyage non plus…

    Pour moi, il y a quelques mois, Chabal faisait la Coupe du monde.

  • DSK vu par l'Apple Daily Taiwan

    Cette vidéo est une reconstitution en 3D de l'acte d'accusation à l'encontre de DSK. La diffusion de ce document par Eparsa Magazine ne signifie en aucune façon que le support prend parti sur la réalité des faits qui se sont produits dans la suite du directeur du FMI samedi dernier.  Seuls les deux acteurs de ce drame étaient présents et, actuellement, eux seuls connaissent la vérité.

  • 30 mai-5 juin 2011 : 6e semaine du Golfe

    La semaine du Golfe est une fête maritime internationale qui a lieu tous les deux ans sur la semaine de l'Ascension, depuis maintenant 10 ans.

    La manifestation se déroule sur l'ensemble du Golfe du Morbihan, une des plus belle baie du monde !

    En plus du spectacle nautique présent dans 15 ports et comprenant 8 flotilles, auquel participeront un total de 1 400 bateaux de caractère, l'évènement ouvert au grand public gratuitement est l'occasion de festivités : Pique-nique artistiques, concerts, expositions, animations…

    10 000 visiteurs sont attendus.


    http://www.semainedugolfe.asso.fr

  • 9 mai : Journée de l''Europe

    En souvenir du 9 mai 1950… où Robert Schuman ministre français des Affaires étrangères, Robert Schuman, annonce, dans une déclaration depuis devenue célèbre, la création de la Communauté européenne du Charbon et de l'Acier (CECA). Il présentait sa proposition relative à une organisation de l'Europe, indispensable au maintien de relations pacifiques.

    alt

    Le 9 mai est devenu Journée de l'Europe, un symbole européen comme le drapeau, l’hymne, et l''euro pour identifier l'Union européenne en tant qu'entité politique. Le Journée de l'Europe est l'occasion d'activités et de festivités destinées à incarner l'idée de l'Europe par ses citoyens et rapprocher ses peuples entre eux.

    Fêtes et manifestations auront lieu partout en Europe.

    Cette année, la ligne directrice sera consacrée au volontariat et au bénévolat, thèmes de l'Année européenne 2011.

    Pour la 6ème année consécutive, la Maison de l’Europe de Paris et la Mairie de Paris organisent l’événement Faîtes l’Europe sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris.


    Au programme débats, concerts, rencontres dans un village européen axé cette année autour du thème du bénévolat et de l’innovation.

    http://www.paris-europe.eu


  • 14-15 mai 2011 : Fête du Nautisme

    FETE DU NAUTISME 2011 samedi 14 et le dimanche 15 mai 2011

    alt

    Partout en France, que l'on soit en bord de mer, non loin d'une rivière, près d'un lac ou d'un plan d'eau, ... la quasi−totalité des régions et des départements fêteront le nautisme pendant 2 jours.

    Tous les sprts nautiques sont à l'honneur: plongée sous−marine, dériveur, canoë kayak, catamaran, aviron, planche à voile, scooter des mers, tourisme fluvial, surf, motonautisme, kitesurf, ski nautique, paddle board, rafting, modélisme, pirogue, découverte du patrimoine maritime, sensibilisation à la protection de l'environnement, ... autant d'animations qu'il sera possible de tester gratuitement.
    Les inscriptions se font le jour même directement sur place auprès des organisateurs locaux. Cependant, il est parfois possible de s'inscrire en amont de la manifestation en contactant les organisateurs. Toutes leurs coordonnées se trouvent sur le site internet.

    La fête est ouverte à  tous ! Petits ou grands, en famille ou en solo, débutants ou experts, personnes à mobilité réduite... La Fête du Nautisme s'adresse à tous ceux qui veulent décliner le nautisme sous toutes ses formes et selon leur envie.


    EVENEMENTS PHARES DE LA FETE DU NAUTISME 2011 :


    CRUAS ASSOCIATION PLAISANCE (Ardèche, 07)
    Pour sa première participation, l'Association Cruas invite le public à découvrir le tout nouveau port de plaisance, sur la rive droite du Rhône. Démonstrations de sauvetage, baptêmes et ateliers pour les enfants sont au menu du week-end.

    OFFICE DE TOURISME DE PORTICCIO (Corse, 20)
    Un programme haut en couleur attend les corses avec des démonstrations de sauvetage en hélicoptère, des essais de bateau à grande vitesse et des parcours bouées en jet-ski.

    STATION NAUTIQUE DE LA RADE DE BREST (Finistère, 29)
    Outre la possibilité de tester un grand nombre d'activités, les brestois bénéficieront de 3 manifestations sportives d'envergure sur la rade avec l'Open de Nage avec Palmes, la Rando-Kayak de l'Elorn avec ses 580 kayakistes et son parcours de 12 kilomètres, et enfin le Défi des Mousses en aviron de mer. Un sacré spectacle en perspective.

    STATION NAUTIQUE DE THONON LES BAINS – LAC LEMAN (Haute-Savoie, 74)
    Les organisateurs ont décidé de tout mettre en œuvre cette année pour offrir un large panel d'activités : initiation à la plongée sous marine, à l'aviron, concours de pêche au brochet. Les amateurs de sensations fortes ne seront pas en reste avec la découverte de la manche à air géante, du bassin de voiliers télécommandés et du pocket surf. Sensations garanties !COMITE DEPARTEMENTAL HANDISPORT - LAC DE PALADRU (Isère, 38)
    Initiations et baptêmes de voile, d'aviron, de canoë-kayak et de plongée sont proposés, ainsi que de la voile radio télécommandée. La plage municipale accueillera le samedi un incroyable rassemblement Handinautique, permettant de regrouper l'ensemble des activités en un seul lieu, afin de faciliter l'accueil et la convivialité de la journée. Cette manifestation, avant tout destinée aux personnes en situation de handicap, est bien entendu ouverte à tous.

    MAIRIE DE LE VAUCLIN (Martinique, 97)
    Une multitude d'activités attendent les martiniquais tout au long du week-end : planche à voile, catamaran de sport, scooter des mers, sports sous marins, kitesurf, mais aussi voile légère et traditionnelle sont au menu de la Fête du Nautisme.

    VILLE DE PONT A MOUSSON (Meurthe & Moselle, 54)
    Le port de la plaisance de la ville accueillera diverses animations, dont des démonstrations de sauvetage avec de magnifique Terre-neuve, des vols en montgolfière, des baptêmes de plongée...

    STATION NAUTIQUE PAYS DE LORIENT- ILE DE GROIX (Morbihan, 56)
    Différents points de manifestation sont prévus sur et autour de la Rade de Lorient, proposant différents jeux en optimist et autres embarcations (accessibles également aux enfants), des baptêmes et autres initiations nautiques seront également prodigués sur plus de 5 sites du Pays de Lorient et de l'Ile de Groix.

    STATION NAUTIQUE DUNES DE FLANDRE (Nord, 59)
    Plus de 50 acteurs du nautisme se mobilisent pour proposer une multitude d'animations et de baptêmes sur quatre sites dans le centre ville de Dunkerque. Des initiations à la voile, aux engins à pédales, au kayak, sont prévues à partir du plus jeune âge et accessibles aux personnes à mobilité réduite. Notons que ces derniers seront invités à essayer le ménalo, pédalo spécialement conçus pour eux. C'est dit : tout le nautisme sera fêté comme il se doit dans le Nord !

    STATION NAUTIQUE DE GRAVELINES (Nord, 59)
    Cette année, un programme d'exception attend les nordistes avec les Portes Ouvertes du tout nouveau Stade Nautique Olympique 'Albert Denvers' au cœur du Parc des Rives de l'Aa avec pour thématique « Sport, Nature, Loisirs, Famille ». Entre démonstrations et activités ludiques, il y en aura pour toute la famille sur l'eau mais aussi à terre avec plus de 25 structures partenaires.

    BASE DE VOILE DU GRAND LARGE DE MEYZIEU & L'ASPTT GRAND LYON (Rhône, 69)BASE DE VOILE DU GRAND LARGE DE MEYZIEU & L'ASPTT GRAND LYON (Rhône, 69)
    Le plan d'eau de 160 ha porte bien son nom « du Grand Large » car à seulement quelques encablures du centre ville de Lyon, il est possible de s'initier à tous les supports de voile ou presque. Plusieurs challenges attendront les pratiquants pendant le week-end, et pas moins de 3 000 baptêmes en tout genre sont prévus.

    ASSOCIATION PLAISANCE & MEDITERRANNEE - LES ISSAMBRES (Var, 83)
    L'Association Plaisance et Méditerranée, qui regroupe les plaisanciers du littoral Var-Est, propose de nombreuses activités nautiques comme le jet-ski, la plongée ou le kayak. Un programme spécial est réservé aux enfants avec du baby-ski pour les petits jusqu'à la visite de la vedette de la Gendarmerie Maritime pour les moins de 16 ans.

  • 18-21 mai 2011 : 25e Braderie mode et déco Les Créateurs ont du Cœur

    Les Créateurs ont du Cœur : du 18 au 21 mai 2011 25e à l’espace Bastille Design Center Braderie mode et déco au profit de l'association Arcat Sida



    Les Créateurs ont du Coeur
    Espace Bastille Design Center
    74 boulevard Richard Lenoir 75011 Paris
    Métro : Richard Lenoir ou St Ambroise

    Mercredi 18 mai : 12h – 20h
    Jeudi 19 mai : 13h – 21h
    Vendredi 20 mai : 12h – 20h
    Samedi 21 mai : 12h – 19h

    Entrée 2€

    Quelques donateurs :

    Mode : YSL, Chloé, Sonia Rykiel, Hartford, Agnès b, Zadig & Voltaire, Tara Jarmon, Ba&sh , Iro… Chaussures, sacs & accessoires : Louboutin, Michel Vivien, Laurence Dacade, Veja, Groundfive, Pare Gabia, Abaco, Lollipops, Roucou… Bijoux : Gas Bijoux, Philippe Ferrandis, Ubu… Lingerie : Chantal Thomass, Fifi Chachnil, Aubade… Beauté : Kenzo Parfums, Laboratoire Nuxe, By Terry…

    Déco : Cassina, Murval, Bamboo Lacquer, Atelier LZC… Luminaires : Ombre Portée, Trait d’Union, Mat & Jewski... Arts de la table : JL Coquet, Mariage Frères, Kusmi Tea, Tsé & Tsé… Linge de Maison : Anne de Solène, N-Villaret… Editions : Taschen, Editions du Regard, Editions Ramsay, Playbac…

    Le printemps est bien de retour, le moment pour la Braderie ARCAT de faire son apparition de saison et de suspendre au bout des fils la générosité des Créateurs.


    Pendant 4 jours, ARCAT investit à l’espace Bastille Design Center avec une grande vente de solidarité mode et décoration au profit des personnes atteintes par le VIH/Sida.

    Des maisons de couture, des grandes marques de prêt-à-porter et des noms de la décoration et du design soutiennent ainsi les programmes d’accompagnement menés par ARCAT depuis 25 ans en offrant des milliers d’articles qui seront vendus au public à des prix exceptionnels avec des réductions allant de – 30% à – 90%.

    L’intégralité de la somme récoltée sera reversée à l’association ARCAT pour soutenir et développer ses actions en faveur des personnes touchées par le VIH/sida.

    Chaque année, 6 000 à 7 000 nouvelles infections sont découvertes. En 2010, en France, 35 000 à 40 000 personnes ignorent encore qu’elles sont séropositives. L.A

  • 3 mai : Journée mondiale de la liberté de la presse

    La Journée mondiale de la liberté de la presse a été instaurée pour la première fois le 3 mai 1993. L’Assemblée générale des Nations Unies a décidé d'appliquer le vœu de l’UNESCO en 1991 pour le développement d'une presse africaine indépendante et pluraliste. Ce séminaire avait conduit à l'adoption de la Déclaration de Windhoek (Namibie).

    Depuis, c'est l’occasion de rappeler, au moins une fois par an, à cette date les principes fondamentaux de la liberté de la presse. d'en l'évaluer Son application est évaluée à travers le monde dans le but de défendre l’indépendance des médias. C'est également un moment pour rendre hommage aux journalistes décédés dans l’exercice de leur profession et à tous ceux qui sont persécutés au nom de leur métier.

    Même si l'on marque la Journée mondiale de la liberté de presse depuis 1993 seulement, ce droit figurait déjà dans l'Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 : Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

    L'UNESCO coordonne chaque année les actions et les manifestations du 3 mai.

    Informer les citoyens des atteintes portées à la liberté de la presse : censure et violences faites aux journalistes et éditeurs
    Soutenir les médias qui font l’objet de restrictions ou dont la liberté d’expression est muselée
    Rappeler aux Etats le respect des engagements qu'ils ont pris envers la liberté de la presse
    Encourager et développer des initiatives en faveur de la liberté de la presse

    L'Organisation a créé un groupe consultatif sur la liberté de la presse comprenant des professionnels des médias du monde entier ainsi que le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano.décerné depuis 1977. Il récompense une personne, une organisation ou une institution qui a contribué d'une manière notable à la défense et/ou à la promotion de la liberté de la presse.

    L’édition 2011 de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2011 sera célébrée le 3 mai sur le thème : Les médias du XXIe siècle, nouvelles frontières

    Des événements sont prévus dans plus de cent pays. 2011 marquera aussi le 20e anniversaire de la Déclaration de Windhoek sur la promotion de médias indépendants et pluralistes.

    En France, le nouvel album de photographies de Reporters sans frontières 100 photos de René Burri pour la liberté de la presse sera disponible en kiosques et librairies le 3 mai 2011. Le produit de la vente de ces albums au financement des actions de défense de la liberté de l'information, par l'association.

    Pour marquer l'événement, la Poste Tunisienne émet, le 3 mai 2011, un nouveau timbre sur la liberté de la presse symbolisée par un oiseau déployant ses ailes. Le mot est inscrit dans différentes langues ainsi que par les chaînes rompues de la presse.

    Après la révolution du peuple le 14 janvier 2011, la célébration de la Journée mondiale pour la liberté de la presse prend une ampleur vraiment spéciale cette année en Tunisie.

  • 7 mai 2011 à Lyon : 25 ans d'Habitat et Humanisme contre le mal logement

    Le 7 mai prochain, Habitat et Humanisme fêtera ses 25 ans à Lyon, lors d’une fête rassemblant un millier de personnes, bénévoles, salariés et familles logées par l’association, et provenant d’une cinquantaine de départements.

    alt

    Le président, Bernard Devert profite de cette occasion pour lancer un nouvel appel aux politiques afin de faire évoluer les dispositifs législatifs et fiscaux.

    Fort de son expérience d'un quart de siècle auprès des mal-logés, le prêtre fondateur interpelle également l'ensemble de la société :
    N’attendons pas la résolution de la pénurie des logements, d’un miracle institutionnel qui nous dispenserait de nos engagements. La gravité de la situation du mal-logement et ses conséquences sur les conditions de vie des français exige une mobilisation citoyenne de tous.

    Le mal logement fait trop de victimes, notamment des enfants dont l'avenir est souvent brisé. Des personnes en souffrance sont rejetées de la société pour ne pas avoir de toit ou ne disposer que d’un hébergement dégradé voire insalubre, dangereux pour la santé et la sécurité. L’effort de chacun doit être renouvelé pour éradiquer ce drame.

    Le président d'Habitat et Humanisme estime que trop de logements sont vacants alors que denombreux ménages attendent parfois depuis des années un toit. 

    L'association préconise quatre mesures urgentes :

    Mise à disposition sans délai de tous les biens susceptibles d’être loués, notamment grâce à l’opération Propriétaires et Solidaires initiée par Habitat et Humanisme.
    Extension et renforcement des dispositions liées aux garanties locatives
    aux situations de location/sous-location pour mieux sécuriser les bailleurs,

    Application effective de la Loi Solidarité et Renouvellement Urbains (S.R.U), sans échappatoire financier,
    à toutes les communes de plus de 3 500 habitants pour qu'il n'y ait plus de territoires ségrégatifs.

    Révision des plans locaux d’Urbanisme (P.L.U.)

    www.habitat-humanisme.org


  • 1 mai au 18 juillet 2011 : Exposition Harcourt Icônes Glamour au profit de l'Unicef

    Du 31 mai au 18 juillet 2011, le Groupe Frères Blanc et le Studio Harcourt Paris présentent Icônes glamour. 32 portraits de stars par le célèbre Studio Harcourt (Jean-Paul Belmondo, Vincent Lindon, Jean Dujardin, Monica Bellucci, Carole Bouquet, Catherne Deneuve, Marion Cotillard, Jeanne Moreau…) sont exposés au Flora Danica et au restaurant Le Copenhague et mis en vente au profit de l'UNICEF.

    Les photos Harcourt sont disponibles en 3 formats. En vente, également au bénéfice de l'Unicef, cartes postales et livres de photos de la librairie Harcourt.

    Un jeu-concours sera proposé, pour gagner par tirage au sort, un portrait personnalisé de Studio Harcourt Paris. L.A

    Flora Danica
    Restaurant Le Copenhague

    142 avenue des Champs Elysées
    75008 Paris

  • France : la sécheresse touche 17 départements

    En raison des températures élevées et du temps sec, les restrictions d'irrigation des cultures s'amplifient. Désormais 17 départements sont concernés, soit le double de la semaine dernière.

    alt


    Environ 58% des réservoirs affichent un niveau inférieur à la normale. C’est le cas sur la plus grande partie du Bassin parisien et dans le Sud-Ouest pour plusieurs grands aquifères. On peut citer les nappes de Beauce, du Lutétien et du Champigny en Ile-de-France ou encore les nappes du bassin de la Garonne en Midi-Pyrénées. Cette situation est le résultat de plusieurs années de déficit pluviométrique.

    Depuis le 29 avril, la Direction de l'Eau et de la biodiversité du ministère a ajouté neuf départements à la liste de ceux où des restrictions s'appliquent et la commission de suivi hydrologique se réunira le 16 mai prochain pour faire le point.
    La situation est préoccupante dans cinq départements, dont la Charente, la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres. Dans certaines parties de l'Oise et du Rhône, les particuliers sont invités à réduire leur consommation d'eau dans plusieurs départements.

    Selon Météo France, les pluies ne devraient pas être suffisantes la semaine prochaine pour rétablir la situation hydrologique de la France, ce qui alimente un peu plus les inquiétudes sur les prochaines récoltes du premier producteur européen de céréales.
    La crainte d'une sécheresse intervient dans un contexte mondial déjà affecté en 2010 par des incidents climatiques, notamment en Russie.

  • Paris : 1ere édition du e-G8

    Les géants de l'Internet mondial se retrouvent mardi matin à Paris pour la première édition d'un e-G8 consacré aux enjeux du numérique et dont les débats vont alimenter le sommet du G8 prévu les 27 et 28 mai à Deauville. Facebook, Google, eBay et Microsoft…: la quasi-totalité des grands noms de l'Internet vont s'interroger sur leur modèle de développement économique. Près de 1000 décideurs et observateurs de l'Internet se réuniront les 24 et 25 mai pour 2 jours de forum pour évoquer la régulation, la lutte contre la cybercriminalité, la neutralité du net, les droits d’auteur, la gouvernance des noms de domaine, la protection de la vie privée, la fracture numérique, le cloud computing ou encore l’impact d’internet et des nouvelles technologies sur la croissance… Cette concertation a été voulu par Nicolas Sarkozy, président en exercice du G8, en préparation du sommet, où Internet figure pour la première fois à l'ordre du jour. Nicolas Sarkozy prononcera le discours d'ouverture du e-G8.

  • Dominique Strauss-Kahn a démissionné du FMI

    Dans une lettre adressée au conseil d'administration du FMI, Dominique Strauss-Kahn a annoncé sa démission à son poste de directeur général du Fonds monétaire international.

    Ce sont les premiers mots de DSK depuis son arrestation. La missive écrite depuis sa cellule de Rickers Island exprime sa tristesse et également son amour pour sa femme et ses pensées pour sa famille, ses amis. Il maintient qu'il est innocent des accusations d'agression sexuelle retenues contre lui… et qu'il se battra pour le prouver.

  • Oise : Un enseignant assasiné dans un lycée professionnel

    alt

    Mardi vers 8h, un homme est entré dans l'enceinte d'un lycée professionnel Robert et Nelly de Rothschild à Saint-Maximin dans l'Oise. Il a délibérément poignardé un professeur de maintenance automobile. Le mobile semble être un différend conjugal. Des élèves arrivant en cours ont assisté au drame. Les secours sont intervenus très rapidement. Mais l'enseignant, dans un état critique, est décédé peu après son évacuation à l'hôpital. L'agresseur présumé a pris la fuite et s'est rendu à la gendarmerie de Senlis une heure après les faits.

  • Un mandat d'arrêt de la CPI contre le clan Kadhafi

    Au cours d'une conférence de presse mercredi à La Haye, où siège la CPI, Luis Moreno-Ocamp, le procureur a mis en garde les autorités libyennes contre une enquête et des poursuites à leur encontre si elles contribuaient à dissimuler des crimes commis en Libye. Le procureur a également soutenu que la Libye aurait l'obligation de mettre à exécution les mandats d'arrêt qu'il a demandés au cas où les juges décideraient d'accéder à sa requête.
    Le bureau du procureur a envoyé une lettre mercredi au chef de la diplomatie libyenne Abdelati Obeidi appelant son ministère et les autres autorités libyennes à ne pas se rendre coupables de telles dissimulations, assurant que celles-ci font partie du plan criminel mis en place pour réprimer la rébellion dans ce pays.

    Les preuves recueillies montrent que Mouammar Kadhafi a personnellement ordonné des attaques contre des civils libyens non armés, Son fils Seif Al-Islam est le Premier ministre de facto et Abdallah Al-Senoussi est son bras droit, a déclaré le procureur de la CPI. Le régime libyen interdit à ses médecins d'enregistrer les morts dans les hôpitaux (...) les corps sont cachés, a affirmé le procureur. Lorsqu'une mosquée est attaquée, il arrive que cette mosquée soit détruite afin d'effacer tout lien avec le crime.
    dénonce également le magistrat argentin. Il avait par ailleurs indiqué précédemment que des allégations de crimes de guerre, dont des viols et des attaques commis depuis fin février commis en Libye, feraient l'objet d'une autre enquête. Le meurtre de ressortissants de pays d'Afrique sub-saharienne pris à tort pour des mercenaires par les rebelles libyens est également examiné par le bureau du procureur.

    Lundi 16 mai, Luis Moreno-Ocampo avait demandé aux juges de la CPI de délivrer des mandats d'arrêt pour crime contre l'humanité à l'encontre de Mouammar Kadhafi, de son fils Seïf al-Islam et du chef des services de renseignement Abdallah al-Senoussi. Les juges de la CPI peuvent décider d'accepter cette requête, la rejeter ou demander au bureau du procureur des informations supplémentaires.

    Dimanche, le vice-ministre libyen des Affaires étrangères, Khaled Kaaim, avait indiqué que son pays n'était pas concerné par les décisions de la CPI, dans la mesure où la Libye n'est pas un Etat partie au Statut de Rome, traité fondateur de la CPI. En tant que membre de l'ONU, Les autorités libyennes ont toutefois l'obligation de coopérer avec la Cour, selon M. Moreno-Ocampo. Saisi le 26 février par le Conseil de sécurité des Nations unies, il avait annoncé le 3 mars l'ouverture d'une enquête visant huit personnes au total dont le colonel Mouammar Kadhafi et trois de ses fils.

    Depuis le début de la révolte mi-février en Libye, les violences ont fait des milliers de morts et poussé près de 750 000 personnes à quitter le pays. La CPI est le premier tribunal permanent chargé de poursuivre des auteurs de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité et de génocide commis depuis 2002.

  • Grigny : une jeune file de 19 ans séquestrée pour être exorcisée

    Une jeune femme camerounaise de 19 ans a été séquestrée pendant une semaine pour être exorcisée. Elle a été retrouvée jeudi 12 mai par la police après avoir passé sept jours attachée à un lit, sans manger et en buvant à peine. Elle a été hospitalisée, son corps portant des marques de coups et des scarifications. Vendredi, elle est toujours très affaiblie, mais mais ses jours ne sont pas en danger.

    Les 4 personnes présentes ont été interpellés.Ils s'agit d'Antillais se réclament de l'église adventiste du 7e jour, dont ils ont été exclus l'année dernière et ont fondé depuis un groupe dissident. La police judiciaire d'Evry a été chargée de l'enquête.

    Fabrice Desplan, sociologue et ccoauteur avec Régis Dericquebourg de Ces protestants que l'on dit adventistes explique que Chez les pasteurs Antillais, il y a une rhétorique pas très claire, qui rend (les fidèles) très perméables aux discours sur le mal, les démons. Mais ce n'est pas le discours officiel du groupe. Il précise que les adventistes ont une très grande difficulté à gérer l'expression antillaise. La gestion magico-religieuse prend de la place.

    Les responsables des deux Fédérations adventistes de France et le président de l'Union franco-belge des Fédérations adventistes ont informé dans un communiqué qu'ils étaient consternés par l'attitude de ces personnes.

    L'Église Adventiste du 7e jour compte 12 660 membres en France métropolitaine et 33 998 en Outre-Mer.

  • Ardèche : Il avoue avoir abusé sexuellement d'une vingtaine d'enfants

    Un homme de 27 ans a été arrêté au Teil, pour avoir abuser sexuellement d'une vingtaine d'enfants dont il avait la garde occasionnellement. Il a reconnu les faits qui lui sont reprochés : attouchements sexuels, fellations et sodomies sur une vingtaine de garçons et de filles âgés de 4 à 12 ans, ainsi que des fellations sur un bébé de trois mois… Il s'agit des enfants de sa sœur, de voisins ou d'amis qu'il gardait pour rendre service.  Il a été écroué samedi au centre pénitentiaire du Pontet, au nord-est d'Avignon.

    Une information judiciaire a été ouverte pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans par personne ayant autorité. Les enquêteurs disposent d'éléments matériels, l'homme ayant filmé une agression avec son téléphone portable. Son ordinateur contiendrait des images pédopornographiques et a été saisi. Deux des enfants présentent des traces d'agression mais tous n'ont pas encore fait l'objet d'expertises médico-légales. Cette affaire présente nombre très important de victimes et a perduré pendant plusieurs années, certainement depuis 2003 et entre 2009 et 2011. L'enquête devra déterminer les circonstances de ces passages à l'acte multiples et analyser le comportement psychique de l'agresseur, a déclaré la procureure de la République d'Avignon, Catherine Champrenault.

    L'auteur des agressions est sans antécédent judiciaire. Il est décrit comme manifestement immature et souffrant d'une solitude affective évidente. Il sait que c'est mal, mais invoque des pulsions irrépressibles, a confié la magistrate. Ces agissements ont été révélés  à l'occasion d'une bagarre sur la voie publique, survenue jeudi au Teil. Deux enfants s'étant plains à leurs parents, les familles ont pratiquement lynché le jeune homme. Il se serait exclamé : Arrêtez-moi, arrêtez-moi, c'est pas beau ce que je fais, lorsque les gendarmes sont arrivés…

  • Soudan : Abyei pillée et inciendiée

    Riche en pétrole, la région est convoitée par le Nord comme par le Sud. Depuis les élections qui ont fait triompher le désir d'indépendance du Sud Soudan, Abyei est régulièrement au centre de violents combats qui éprouvent les populations contraintes de fuir. Des milliers de personnes avaient avaient dû déserter la ville en mars dernier. Deux jours après la prise de contrôle par l'armée nordiste, Abyei était incendiée pendant que certains en profitaient pour se livrer à de nombreux pillages.

  • Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière otages depuis 500 jours

    Les journalistes de France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ont été enlevés le 30 septembre 2009 en Afghanistan avec leurs trois accompagnateurs. Aujourd'hui, cela fera 500 jours qu'ils sont retenus. Triste record de la plus longue prise d'otages depuis les enlèvements au Liban dans les années 80. Des manifestations sont prévues à Paris et dans toute la France.

    A Paris, Reporters sans frontières et le comité de soutien vont accrocher les portraits grand format des deux journalistes derrière les grilles d'une cinquantaine de parcs, jardins et squares de la ville. Une bâche à l'effigie des deux otages doit être installée sur la façade de la Maison de la radio.

    Un rassemblement est organisé à 11 heures place des Vosges et  un autre à 14h15 sur le parvis de France Télévisions.

    Une photo symbolisant la longue captivité des otages sera réalisée avec les participants au rassemblement qui, habillés de blanc, dessineront 500 sur le parvis avec des chiffres hauts de plus de 8 mètres.

    A Montpellier, le club de la presse Languedoc-Roussillon organise un rassemblement aujourd'hui à 13 heures, sur la place de la Comédie. Cinq cents personnes vêtues de noir s'enchaîneront et se bâillonneront pour former le chiffre 500. Cette manifestation sera relayée au même moment à Marseille, Lyon, Lille, Rennes, Tours, Strasbourg et Rouen.

  • DSK assigné à résidence dans 632 m2

    DSK a quitté hier vers 19h30 l'appartement mis à sa disposition par la compagnie chargée d'assurer son étroite surveillance. Assigné à résidence depuis sa sortie de Rickers Island, il préparera sa défense enfermé dans une maison de ville de très grand standing : 632m2 avec terrasse. Le loyer est à la hauteur du quartier ultra-chic et branché Tribeca, au sud-ouest de Manhattan : 50 000 $ par mois, soit 35 000 €…

  • Montauban : elle accouche seule d'un prématuré qui meurt

    Sophie 22 ans, enceinte de six mois et prise de contractions, s'est présentée lundi à l'hôpital de Montauban (Tarn-et-Garonne). Elle accouche finalement seule et découvre quelques minutes plus tard que son bébé est mort. Désolés, nous étiez débordés, s'est excusé le personnel de l'hôpital… La jeune femme a porté plainte. Pour déterminer les circonstances de la mort du nourrisson, une autopsie a va être pratiquée aujourd'hui et deux enquêtes, administrative et judiciaire, sont en cours.

  • Hausse de 20 % de la mortalité routière : les réponses du gouvernement


    La mortalité routière a augmenté de 20 % en avril 2011, après une hausse de 10 % en janvier. Devant ces chiffres inquiétants, un comité interministériel s'est réuni en urgence ce mercredi à Matignon. A la suite de ce brillant brain storming, plusieurs mesures ont été annoncées et elles devraient mise en apllication d'ici septembre. L'objectif est, bien sûr, de renforcer la sécurité en luttant contre les principales causes d'accident : l'alcool au volant, la vitesse et l'usage du téléphone portable.

  • Elisabeth II en Irlande, une bombe désamorcée

    La reine Elisabeth II a entamé mardi un voyage historique de 4 jours en Irlande. C'est la première fois qu'un souverain britannique se rend en Irlande depuis l'indépendance de 1922. Quelques heures avant son arrivée, une bombe placée dans un car à Maynooth, la grande banlieue de Dublin, avait été neutralisée vers 02h00 (01h00 GMT). L'engin explosif était de fabrication artisanale mais en état de fonctionnement. Au moins huit autres alertes à la bombe ont été déclenchées dans la matinée, mais elles se sont révélées sans fondement.

    Lundi, une vaste opération de sécurité avait eu lieu dans le centre de Londres après un appel codé prévenant d'un engin explosif et imputé aux dissidents républicains.  La venue la reine est accueillie favorablement par 81% des Irlandais mais une centaine dissidents catholiques républicains ont manifesté leur opposition mardi midi à Dublin. Ils continuent à combattre l'autorité britannique sur l'Ulster aec violence. Ils ont fait savoir,  que la reine n'était pas la bienvenue, l'accusant d'être coupable de crimes de guerre.
    La visite d'Elizabeth II est un pas de plus vers la normalisation des relations entre les deux anciens ennemis. Il s'agit de mettre un terme à des siècles de conflit et à une décolonisation très douloureuse. La signature de la paix en 1998 en Irlande du Nord a constitué la première étape après trente ans de conflits et 3 500 morts. La visite de la reine marque un tournant historique à partir duquel nous pouvons construire une relation étroite entre deux pays souverains, a déclaré Eamon Gilmore, le ministre des Affaires étrangères irlandais.
    Ce déplacement va marquer le début de quelque chose d'important, a déclaré de son côté, David Cameron. Le Premier ministre britannique doit rejoindre la reine mercredi à Dublin.
    La souveraine a déposé mardi après-midi une gerbe au Garden of Remembrance érigé en l'honneur des victimes de la guerre d'indépendance, avant de visiter la plus vieille université d'Irlande, Trinity College. Mercredi elle se rendra au stade Croke Park, à Dublin, où la police britannique avait tué 14 personnes en 1920 durant le Bloody Sunday. enfin, en mémoire des Irlandais morts sous l'uniforme britannique.
    Elizabeth II déposera également mercredi après-midi une gerbe au mémorial de la première Guerre mondiale.


  • Garges-lès-Gonesse : un collégien tabassé toujours dans le coma

    Un élève de 3e de 14 ans a été violemment tabassé à coups de pieds et de poings, par une dizaine de jeunes. L'agression s'est produite mercredi, vers 13h à la sortie du collège Pablo-Picasso de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). Les auteurs présumés ne sont pas scolarisés dans le même établissement. La victime, défigurée, a été transportée en hélicoptère à l'hôpital Necker à Paris. Le jeune homme a été placé en coma artificiel et il se bat pour sa vie.

  • Loi Wauquiez pour les bénéficiaires du RSA : un bouclier antisocial


    Le paiement de l'allocation RSA serait conditionné à l'exécution de 5h de TIG (travail d'intérêt général) par semaine ! Une proposition de loi qui frapperait les plus pauvres…  suscite colère et indignation chez l'opposition et plusieurs associations. Même Roselyne Bachelot a fait part de sa réprobation… Les propositions de Laurent Wauquiez, ministre chargé des Affaires européennes, posent des difficultés de principe et de mise en œuvre que je lui ai d'ailleurs signalées lors d'un entretien approfondi, a-telle déclaré. De son côté, Martin Hirsh a vivement critiqué l'initiative. Pierre-Yves Madignier, président d'ATD quart monde n'a pas caché sa colère ! Il a qualifié ce projet de bouclier antisocial.

  • Tunisie : manifestations et couvre-feu à Tunis

    Un couvre-feu imposé samedi par le gouvernement à la suite des vives protestations de vendredi n'a pas découragé les manifestants. Dans une banlieue pauvre de la capitale tunisienne, à Ettadhamen, des bandes de jeunes se sont livrés à des pillages et saccages dans la nuit de samedi. Des islamistes se sont mobilisés pour tenter de rétablir l'ordre en l'absence de la police. A Tunis, en revanche, de violentes confrontations avec la police eu lieu dimanche. Les forces de l'ordre ont usé de gaz lacrymogènes pour disperser 200 manifestants rassemblés sur les marches du théâtre municipal et avenue Habib Bourguiba pour la quatrième journée consécutive. Les contestataires ont entonné à plusieurs reprises l'hymne national avant de scander gouvernement dégage, flics, bande de lâches.
    Les jeunes manifestent contre le gouvernement au pouvoir depuis la chute de Ben Ali. Ils refusent de voir la révolution confisquée…


  • DSK fait l'objet de 7 chefs d'accusation pour agression sexuellle

    Accusé d'agression sexuelle envers une femme de chambre de l'hôtel Sofitel samedi, le directeur général du FMI a d'abord passé deux jours en garde à vue avant de comparaître en audience préliminaire.

    Dans le procès verbal, publié par ABC News et lu lors de l'audience, les enquêteurs ont été informés par la victime, que :

    L'accusé a 1/fermé la porte et empêché cette personne de quitter la pièce 2) touché les seins de la plaignante sans son consentement; 3) tenté de retirer de force les bas de cette personne et lui a touché la zone du vagin de force; 4) forcé la bouche de la plaignante à toucher son pénis à deux reprises ; 5) n'a pu commettre ces actes qu'en utilisant sa force.

    7 chefs d'inculpation ont été retenu pour le dossier 122 127 82. 1/Acte sexuel criminel au premier degré : En l'espèce, le pénis est entré en contact avec la bouche de la victime à deux reprises, selon le procureur Cyrus Vance. Cette charge est donc comptée deux fois. Ce chef est passible d'un maximum de 25 ans de réclusion, soit une peine de 50 ans dans cette affaire en raison de la répétition du fait. 3/Tentative de viol au premier degré 4/Agression sexuelle au premier degré : L'accusé a tenté d'avoir, par la force, une relation sexuelle anale et orale avec une autre personne 5/Emprisonnement illégal au second degré. 6/Attouchements non consentis. 7/Agression sexuelle au troisième degré.

    Selon les principes du droit américain, les peines pourraient s'accumuler et il risque un total de 74 ans et trois mois de prison. Dominique Strass-Kahn nie l'ensemble des faits qui lui sont reprochés.

    Pour établir ces charges, la juge, Melissa Jackson s'est notamment appuyée sur des rapports préliminaires d'experts qui confirment la version de la victime présumée

    La juge a décidé d'incarcérer DSK et a refusé la demande de mise en liberté sous caution. Un montant de un million de dollars avaient été proposé par les avocats de la défense. Dominique Strass Khan a passé la nuit dans une cellule individuelle de Rikers Island, une prison d'au moins 14 000 détenus situé sur une île près du Bronx, réputée pour être un enfer.

  • DSK inculpé d'agression sexuelle à New York

    DSK a été interpellé hier à 16h45 (heure locale) à l'aéroport John F. Kennedy, juste avant son décollage pour Paris, pour agression sexuelle. Il a ensuite été placé en garde à vue dans un commissariat de Harlem.

    Suite à la plainte d'une femme de chambre de l'hôtel Sofitel, le patron du FMI a été formellement inculpé par le parquet de New York d'agression sexuelle, de tentative de viol et de séquestration. Il devrait être présenté à un juge dès aujourd'hui.

  • Lyon : 4 ados ont violé une jeune fille de 14 ans

    Quatre adolescents de 14 à 16 ans ont été mis en examen vendredi pour viol aggravé. Mercredi après-midi, devant la gare de la Part-Dieu à Lyon, ils ont contraint une jeune fille de 14 ans à leur faire une fellation.. Celle-ci, sous la menace de représailles n'a pas osé résister. Une dizaine d'autres mineurs ont assisté à la scène dont un petit garçon de 6 ans… Certains ont filmé la scène avec leurs portables.

    Inconnus des services de police, les coupables ont été placés sous contrôle judiciaire et seront suivis par la protection judiciaire de la jeunesse. Tout contact avec leur victime leur est interdit. Ils ont reconnu les faits mais n'ont absolument pas réalisé la gravité des actes qu'ils ont commis et ne comprennent pas ce qu'on leur reproche !

    C'est finalement le salarié d'un bureau donnant sur la place où se sont déroulés les faits qui, apercevant la jeune fille en difficulté, a réagi en appelant la police. Je suis convaincu que le respect du corps de l'autre s'éduque et s'apprend, a ajouté M. Bret. Le témoin estime également que la circulation d'images agressives sur internet tend à banaliser des gestes d'une grande violence.

  • Pakistan : attentat pour venger la mort de Ben Laden, 69 morts

    altA Charsadda, au nord-ouest du Pakistan vendredi 13 mai, un kamikaze à moto a fait exploser deux bombes contre une académie paramilitaire. Il y au moins 69 victimes et des dizaines de blessés parmi les jeunes recrues de la police. Les taliban pakistanais ont revendiqué l'attentat, liés à Al-Qaïda officiellement depuis 2007, ils sont les principaux responsables de plus de 450 attentats, qui ont fait près de 4 300 morts au Pakistan en trois ans et demi.

    Ils avaient déjà prévenu qu'ils vengeraient la mort d'Oussama ben Laden tué le 2 mai par un commando de Seals américains. L'homme le plus recherché de la planète résidait à Abbottabad, près d'Islamabad, dans une grande villa d'un quartier de retraités militaires pakistanais.


  • Yemen : la guerre civile menace

    La lutte entre les partisans du président Saleh et les membres de tribus se poursuivait jeudi à Sanaa. Quatre civils ont encore été tués. Le bilan est de 48 morts depuis le début de ces affrontements lundi. Les combats s'étaient étendus mercredi soir à la région d'Arhab, au nord de l'aéroport international de Sanaa. L'aéroport avait été fermé en soirée et les vols détournés sur Aden, principale ville du sud du pays.

    Le chef de l'Etat refuse toujours de démissionner. Il est confronté depuis fin janvier 2011 une vague de contestation populaire sans précédent.

    Le mouvement a commencé par des manifestations pacifiques contre le régime et n'a cessé de s'amplifier malgré une sévère répression et l'état d'urgence décrété le 18 mars. Après de nombreuses défections de membres de son gouvernement et de dirigeants de l'armée, le président Saleh est de plus en plus isolé mais il s'accroche au pouvoir et bénéficie encore du soutien de partisans.

     En mars, le principal chef tribal du pays, cheikh Sadek al-Ahmar, chef de la tribu des Hached s'est rallié à la contestation.
    Le président yéménite vient d'ordonner son arrestation dans le but de le traduire en justice pour rébellion armée.
    Les affrontements au Yémen entre adversaires et partisans du président Ali Abdallah Saleh menacent de dégénérer en guerre civile.

  • Afghanistan : 36 morts lors d'une attaque des talibans

    Jeudi 19 mai, vers 2h (21h30 GMT), les talibans ont conduit en pleine nuit, dans l'est de l'Afghanistan une attaque contre une entreprise de construction située près d'un chantier routier de la province de Paktia. La bataille aurait duré plusieurs heures. 36 employés afghans ou pakistanais ont été tués. Cet assaut est le plus meurtrier depuis le commando mené contre une banque de Jalalabad lorsque les policiers venaient chercher leurs salaires le 20 février et qui avait fait 38 morts. Selon le porte-parole du gouverneur, huit talibans ont été tués dans les échanges de tirs. La province de Paktia est frontalière du Waziristan du Nord, dans les zones tribales pakistanaises, considéré comme une base arrière des talibans.

  • Syrie : le le régime défie les pressions internationales

    Le régime syrien a rejeté les sanctions imposées à son président Bachar al-Assad par l'Europe et les Etats-Unis.

    Alors que la révolte est entrée dans son troisième mois sans signe de fléchissement, le régime autocratique continue de défier les pressions et les sanctions et poursuit sa sanglante répression destinée à écraser la contestation, au prix de centaines de morts.

    Mardi, au lendemain de l'annonce des sanctions, la presse gouvernementale syrienne a accusé l'Union européenne et les Etats-Unis d'ingérence et de vouloir faire saigner la Syrie face aux projets expansionnistes d'Israël.
    Les Européens ont commis une erreur lorsqu'ils s'en sont pris au président en adoptant des sanctions qui nuisent au peuple syrien, a lancé le chef de la diplomatie Walid Mouallem lundi à la télévision d'Eta.
    Sous prétexte de chercher à défendre les droits de l'Homme et d'instaurer une démocratie à l'Américaine, des complots ont été tramés pour servir les intérêts des Etats-Unis aux dépens des autres, écrit Al-Thawra.

    Sur le terrain, les forces de sécurité et l'armée maintiennent le siège de plusieurs foyers de la révolte, dont Homs (centre), Banias (nord-ouest) et Deraa (sud), où les informations filtrent au compte-gouttes vu le black-out ordonné par Damas et les fortes restrictions imposées aux médias étrangers.

    vidéo datant du 6 mai 2011


    Au moins 1000 civils ont été tués et 10 000 arrêtés dans 16 villes syriennes (...).

    La situation se détériore davantage, la coupure des communications imposée depuis le 22 avril empêche toute évaluation objective… dénoncent ces associations, issues de la société civiles et situées notamment en Égypte, Libye, Qatar, Maroc, Yémen, Syrie, Algérie et Arabie saoudite

    Les signataires espèrent qu'une condamnation du recours excessif à la force contre les manifestants en Syrie soit prononcée et qu'un accès immédiat pour l'assistance humanitaire soit mis en place.
    Nous croyons que le silence du Conseil de sécurité des Nations unies envoie le mauvais message et échoue à dissuader de nouvelles violences et atteintes aux droits humains de la part des autorités syriennes, ont-elles ajouté.

  • Egypte : recrudescence des violences entre coptes et musulmans

    Des affrontements entre musulmans et chrétiens ont fait 12 morts et plus de 200 blessés samedi 7 mai au soir dans un quartier populaire d'Imbaba au Caire. Les heurts ont eu lieu lorsque des musulmans ont attaqué une église chrétienne copte pour libérer une femme chrétienne soit disant détenue après avoir voulu se convertir à l'islam. Deux églises et des maisons voisines ont été incendiées, et il a fallu quelques heures pour que les services d'urgence et l'armée aient la situation sous contrôle. 190 personnes liées à ces violences ont arrêtées.

    Quinze autres personnes ont été interpellées lundi, parmi lesquelles le prétendu mari musulman de la femme au centre de la polémique ainsi que le propriétaire chrétien d'un café. Tous deux se voient reprocher d'avoir été à l'origine des violences.

    Dimanche, au lendemain de cette nouvelle montée de la violence inter religieuse, le gouvernement égyptien a tenu une réunion d’urgence et promis qu'il agira d’une main de fer pour défendre la sécurité du pays et protéger les lieux de culte de toute attaque. Les coptes ont maintenant commencé à créer des groupes d'autodéfense. Ces chrétiens d'Egypte représentent 8 à 10% de la population. Lundi, Ils étaient plusieurs centaines de coptes rassemblées dans un sit-in devant le siège de la télévision publique, dans le centre du Caire.

  • Yemen : 4 manifestants tués par balle à Taez

    Taez, la deuxième plus grande ville du Yémen, située à 200 km au sud de Sanaa est devenue un bastion de la contestation anti-régime.

    Pendant une manifestation où des milliers d'enseignants ont fait un sit-in devant l'administration régionale du ministère de l'Education pour défendre des revendications salariales et appeler à un report des examens de fin d'année, les forces de l'ordre ont lancé des bombes lacrymogènes tiré à balles réelles sur la foule.

    Trois personnes ont été tuées par balles dimanche et un des trois blessés graves est décédé aujourd'hui.

    A Zaydia,dans la province de Hodeïda, sur la mer Rouge, les forces de sécurité ont également tiré à balles réelles pour disperser la foule. Des milliers de manifestants protestaient contre une pénurie de produits pétroliers et de gaz domestique qui touche la plupart des régions du Yémen depuis une semaine.

    Un jeune de 21 ans a été tué dimanche également par balle et deux autres sont blessés. Depuis fin janvier s'exprime dans le pays un large mouvement de contestation réclamant le départ du président Saleh. La répression a fait aujourd'hui plus de 150 morts.

    Le plan du Conseil de coopération du Golfe (CCG) prévoit la formation par l'opposition d'un gouvernement de réconciliation et la démission un mois plus tard de M. Saleh en échange de son immunité, puis une élection présidentielle 60 jours plus tard.

    L'opposition yéménite a informé dimanche qu'elle appuierait le choix du peuple qui refuse la médiation des monarchies du Golfe, si le président Saleh n'acceptait pas de le signer dans 48h. Lundi…le plan des monarchies du Golfe pour une issue à la crise semblait rester lettre morte.


  • Syrie : les sanctions de l'Union Européenne

    L'Union européenne a décrété un embargo sur les armes à la Syrie, où le gouvernement exerce une forte répression à l'encontre des manifestants depuis le début de l'insurrection, en mars dernier. L'UE interdit l'envoi d'armes et d'équipements qui pourraient être utilisés pour une répression interne, précise le communiqué.Les violences ont fait plusieurs centaines de morts. L'UE annonce un gel des avoir pour ces 13 responsables gouvernementaux syriens, particulièrement impliqués dans les violences et assortit cette mesure d'une interdiction à leur encontre de voyager à l'intérieur des 27 pays-membres. Le frère cadet du président syrien

  • Algérie : Bouteflika veut réformer la loi sur l'information

    Le président algérien a chargé le gouvernement d'élaborer un projet de loi organique sur l'information, selon un communiqué du Conseil des ministres de lundi. Comme promis le 15 avril, Abdelaziz Bouteflika a confirmé qu'il dépénalisera le délit de presse, pouvant mener jusqu'à la prison… Il avait lui-même introduit cette peine en 2001.

    En Algérie, il existe environ 80 titres de publications écrites, publiques et privées. Mais la télévision reste une chase gardée de l'Etat.

    La future loi est destinée à consolider les garanties de la liberté de la presse.

  • Syrie : répression armée et sanglante à Banias

    Des chars de l'armée syrienne sont entrés samedi dans Banias devenu, après Deraa, l'un des foyers principaux de la contestation. Les autorités syriennes qualifient cette ville côtière de centre du terrorisme salafiste et affirment que des groupes armés ont tué des soldats près de cette ville.
    Le déploiement de forces militaires à Banias, située sur la Méditerranée, à l'ouest du pays, intervient quelques heures après la menace de nouvelles sanctions brandie par les Etats-Unis au lendemain de la mort de 27 manifestants tués par les forces de l'ordre lors de la journée de défi de vendredi. L'armée est entrée par trois issuesdifférentes et a pénétré dans les quartiers sunnites hostiles à Bachar al Assad mais pas dans les secteurs alaouites, minorité et branche du chiisme dont est issu le chef de l'Etat.

    Les habitants disent

  • Espagne : le soulèvement des indignés

    Depuis dimanche dernier, plusieurs milliers de personnes ont envahi la place Puerta del Sol, à Madrid, ainsi qu'une soixantaine de villes espagnoles. Pourtant, cette fronde soudaine, invitée surprise des élections régionales et municipales, n'a que faiblement contribué à la débâcle du Parti socialiste de Zapaterro.

    Au lendemain d’une cuisante défaite du Parti socialiste espagnol, le mouvement du 15 M mobilise des centaines de milliers de jeunes à travers le pays depuis une semaine, a appelé à la poursuite de la mobilisation en faveur d'une vraie démocratie

  • DSK refusé au bristol Plaza

    Assigné à résidence, sans domicile…fixe

    DSK devait quitter la prison de Rikers Island incessamment. Entre 100 et 200 reporters attendent son arrivée de massés devant le Bristol Plaza où son épouse Anne Sinclair aurait loué, dès lundi, un appartement. Cependant, selon New York Post, le propriétaire aurait clairement signifié que Dominique Strass Kahn n'était pas le bienvenu. La libération de DSK est en effet conditionné à l'installation d'un système de surveillance permanente qui comporte notamment des caméras vidéos.

    Pour l'instant, malgré l'importance des moyens mis en œuvre, il semblerait qu'il ne sache pas encore où il va dormir…

  • DSK : inculpé et libéré sous caution

    Dominique Strauss-Kahn va pouvoir quitter Rikers Island, vendredi 20 mai. Le juge a en effet autorisé sa libération provisoire, sous caution et sous conditions. L'ancien patron du FMI va verser un million de dollars, auquel s'ajoutent cinq millions en garantie via sa propriété de Washington. Il résidera dans un appartement à Manhattan, loué par Anne Sinclair, sa célèbre épouse depuis 20 ans. Un bracelet électronique à la cheville, sous vidéosurveillance 24h/24, un garde armé d'une société privé le suivant partout. Ceci afin de prévenir tout risque de fuite, a précisé le juge.

  • Crash Paris-Rio : les 2 boîtes noires retrouvées

    La 2ème boite noire de l’Airbus A330 a été retrouvée hier soir au large du Brésil. Elle contient l'enregistreur phonique qui a été remonté par le robot Remora 6000 à bord du navire Ile de Sein à 02H40 GMT (04H40 à Paris) ce matin. L'analyses des communications radios et des conversations des pilotes pourra éclairer les enquêteurs sur les circonstances de l’accident.

  • Afghanistan : explosion accidentelle, 1 mort et 4 blessés

    Mercredi soir, une explosion accidentelle d'une munition a eu lieu dans le sud de la Kapisa, à l'est de l' Afghanistan. La déflagration atteint cinq militaires français et mortellement blessé un soldat de 1ère classe du 2e RIMa du Mans.

    Depuis le début du déploiement des forces françaises dans le pays par coalition internationale sous commandement de l'Otan, en 2001, c'est le 58e décès d'un militaire français. Ils sont actuellement environ 4 000 en Afghanistan.

  • Libye : la progression des insurgés

    Les rebelles libyens ont affirmé mercredi s'être emparés de l'aéroport de Misrata. Les insurgés gagnent du terrain à l'ouest de la ville alors que l'Otan a mené de nouvelles frappes sur Tripoli, près de trois mois après le début du conflit en Libye où des pénuries généralisées menacent le pays de paralysie.

  • Pakistan : Les talibans attaquent une base aéronavale à Karachi

    Au cours de la nuit de dimanche à lundi, les talibans ont attaqué une base aéronavale à Karachi, capitale économique de 16 millions d'habitans dans le sud du Pakistan.
    8h après le début de l'attaque, la lutte continuait pour maîtriser une vingtaine de terroristes. Les assaillants armés notamment de lances-roquettes et de grenades, ont détruit deux avions de surveillance des côtes stationnés dans cette unité de la Marine nationale. 12 talibans et 20 soldats ont été tués : 11 appartiennent à la Marine nationale et un autre à une unité des Rangers. L'attentat a été revendiqué par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP),  allié à Al-Qaïda. C'est la troisième attaque destinée à venger la mort de Ben Laden, tué le 2 mai par un commando américain. Les talibans accusent le gouvernement d'Islamabad et l'armée d'avoir été complices.
    Un porte-parole des talibans afghans a démenti la mort de leur chef suprême, le mollah Mohammad Omar, au Pakistan, des allégations distillées à Kaboul et rapportées par certains médias.

  • Etats-Unis : une tornade dévaste Joplin, 89 morts

    Au moins 89 personnes ont été tuées lors du passage d'une tornade à Joplin, dans le Missouri. Des dizaines de voitures ont été soulevées et projetées plus loin par la force de la tempête. Un membre de l'équipe municipale Mark Rohr a annoncé ce premier bilan à l'aube, devant les débris de l'hôpital touché dimanche par la tornade, qui a dévasté la ville sur 10km. Le gouverneur de l'Etat du Missouri, Jay Nixon, a décrété l'état d'urgence et le président Barack Obama a adressé un message de condoléances aux familles de victimes.

  • Maroc : 10 blessés lors d'une manifestation pacifique

    Dimanche, dans le cadre d'une journée d'action contre la détention secrète, le Mouvement du 20 février avait prévu d'organiser à Rabat, un pique-nique devant le centre de détention de Temara à, qui est aussi le siège de la Direction de la surveillance du territoire (DST), les renseignements marocains.
    Par cette action pacifique, nous revendiquons le jugement des responsables de la torture et des violations graves des droits de l'homme, avait indiqué un responsable du mouvement.
    Un important dispositif policier avec des dizaines de fourgonnettes avait été déployé. Lla dispersion de la manifestation par la police marocaine a fait une dizaine de blessés.


    Nous condamnons cette intervention violente", a déclaré la présidente de l'Association marocaine des droits humains (AMDH), après l'action musclée de la police. C'est illégal car il s'agit d'un lieu public et la manifestation était pacifique. L'Etat a peur que ce centre soit dévoilé, a-t-elle ajouté.

    Selon des vidéos d'internautes des manifestations pacifiques et réprimées de façon similaires similaires auraient eu lieu à Casablanca et à Fes.

  • Yemen : Saleh refuse le plan de médiation du CCG

    Ali Abdallah Saleh a refusé dimanche de signer un accord sur une transition du pouvoir au Yémen. Le plan de sortie de crise, élaboré avec l'aide des Etats-Unis et de l'Union européenne, prévoit la formation par l'opposition d'un gouvernement de réconciliation et la démission un mois plus tard de M. Saleh en échange d'une immunité pour lui-même et pour ses proches, puis une élection présidentielle dans les 60 jours. Ce protocole avait été ratifié la veille par l'opposition et dimanche par le parti présidentiel et ses alliés en présence du secrétaire général du CCG, Abdellatif Zayani. Le président

  • Législatives au Canada : Stephen Harper conserve son poste de Premier ministre

    Les élections législatives anticipées au Canada ont reconduit le Premier ministre sortant Stephen Harper au pouvoir. D'après les résultats provisoires, les conservateurs étaient en effet en tête dans 165 circonscriptions. Selon les chaînes TVA et CTV, ils étaient assurés d'un minimum de 155 députés, seuil de la majorité, sur les 308 à la Chambre des Communes.

    Stephen Harper, à la tête de deux gouvernements minoritaires successifs depuis 2006, avait demandé à la population de lui confier la majorité à la Chambre des Communes au début de la campagne électorale. Toujours selon les estimations, le Nouveau parti démocratique (gauche) de Jack Layton, en quatrième position lors de la dissolution de la chambre en mars, est maintenant assuré de former l'opposition officiel avec 105 députés.

    En revanche, les indépendantistes du Bloc québécois dirigés par Gilles Duceppe, dominant dans la province francophone depuis 1993, ont essuyé un cuisant échec lors de ce scrutin. Selon les résultats partiels, ils n'étaient en tête 4 circonscriptions alors qu'ils détenaient 47 des 75 sièges du Québec au parlement canadien auparavant.


  • Islande : un autre volcan perturbe le ciel

    Depuis dimanche, une éruption du volcan Grimsvötn a engendré la fermeture des aéroports en l'Islande. Le nuage de fumée a fait resurgir les inquiétudes causées par l'Eyjafjöll en avril 2010. Tandis qu'une partie de l'île avait été recouverte de cendres, le trafic aérien européen en avait été très affecté. Pour l'instant, une petite partie de l'espace aérien du Groenland, territoire d'outre-mer du Danemark, restera fermée jusqu'à lundi 14h (12H00 GMT). Cependant des retombées de cendres noires sont prévus en Europe du Nord et attendues jeudi prochain sur le nord-ouest de la France.


  • Serbie : Ratko Mladic, le bourreau de Srebrebica arrêté

    L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a été arrêté aujourd'hui  tôt dans la matinée, a déclaré le président serbe, Boris Tadic, lors d'une conférence de presse.

    Le processus d'extradition est en cours", vers la Haye, où siège le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie, qui a inculpé Ratko Mladic de génocide pour son rôle pendant la guerre de Bosnie (1992-1995). Aujourd'hui, nous fermons un chapitre de l'histoire de notre région qui nous mènera vers une pleine réconciliation, a poursuivi M. Tadic. Cette arrestation représente "e résultat d'une pleine coopération de la Serbie avec le tribunal de la Haye.
    Ratko Mladic, en cavale depuis la fin de la guerre de Bosnie, est accusé de crimes de guerre, notamment du massacre de Srebrebica.
  • Côte d'Ivoire : investiture d'Alassane Ouattara

    Jour de Fête à Yamoussoukro

    La fièvre de l'investiture a rassemblé plus de 300 000 personnes à Yamoussoukro : Ivoiriens, Africains, Européens, Américains, Asiatiques…

    Le Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM Alassane Dramane Ouattara a été investi le samedi 21 Mai 2011 à Yamoussoukro et a désormais tous les attributs de sa fonction.

    Il a été fait ‘’Grand Maître’’ de Côte d’Ivoire par la Grande chancelière Henriette Dagri Diabaté, en présence de 19 chefs d’Etat à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix.

    ‘’Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République, au nom du peuple de Côte d’Ivoire et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous reconnaissons comme chef souverain et Grand Maître des ordres et nous vous remettons le grand collier, insigne de notre distinction’’. C’est par cette formule sacramentelle que Mme Henriette Dagri Diabaté, Grande chancelière de l’ordre national de Côte d’Ivoire, a investi le Président de la République SEM Alassane Dramane Ouattara. Distinction honorifique la plus élevée de l’Etat de Côte d’Ivoire. Avant la remise solennelle à Son Excellence Monsieur le Président de la République des attributs de sa distinction, la Grande chancelière a tenu à rappeler que sa nomination à la tête de cette prestigieuse institution n’était pas un simple coup d’éclat. C’est le selon elle, le signe d’une politique volontaire et réfléchie de Monsieur le Président de la République qui tient et croit fermement au rôle primordial de la femme dans la Côte d’Ivoire nouvelle. Passés les moments d’humiliations, de privations et de prison, Henriette Diabaté a demandé au chef de l’Etat de faire montre de ses qualités personnelles qu’on lui connaît pour conduire ‘’le navire Ivoire’’ à bon port. C’est-à-dire, l’humilité, la patience, l’endurance, le pardon et la persévérance qui l’ont toujours caractérisé. ‘’Aujourd’hui, le plus pénible est passé. Nous avons raison de nous en réjouir. Mais le plus difficile reste à faire pour la reconstruction de la Côte d’Ivoire et la réconciliation de tous les enfants de notre cher pays’’, a-t-elle indiqué.

    Reportage : investiture d' Alassane Ouattara par elysee

  • Iran : explosion dans une raffinerie, 1 mort et une vingtaine de blessés

    Une explosion à la raffinerie d'Abadan due à une fuite de gaz a fait au moins un mort et 21 blessés, victimes d'émanations toxiques. L'accident s'est produit mardi au moment où le président iranien prononçait un discours retransmis par la télévision. Mahmoud Ahmadinejad devait inaugurer une nouvelle unité de production d'essence dans cette usine pétrolière à qui la plus importante d'Iran.

    Cette unité doit produire quotidiennement 4,2 millions de litres d'essence à haut indice d'octane qui viendront accroître sensiblement la capacité de production actuelle de l'Iran de 54 millions de litres/jour.

    L'Iran, est le deuxième producteur de l'OPEP et préside actuellement le cartel pétrolier pour la première fois depuis la révolution islamique de 1979. Le pétrole assure 80% des ressources en devises du pays.

  • Pakistan : nouvel attentat dans un bus, 6 morts

    Samedi 14 mai, une bombe a explosé dans un autobus près de la ville de Kharian, à 130 km au sud-est d'Islamabad. Au moins six personnes sont mortes et dix autres blessées a annoncé la police. Cet attentat n'a pas encore été revendiqué. Il est vraisemblable d'en attribuer encore une fois la responsabilité aux taliban. Ils ont en effet jurer de venger la mort d'Ossama Ben Landen, le chef d'Al-Qaïda. Depuis 2007, les talibans sont impliqués dans au moins 450 attentats responsables de 4 300 victimes.

  • Irak : Attentats contre la police, au moins 27 morts et 89 blessés

    Jeudi, vers 9h20, à Kirkouk, une bombe magnétique installée sur un véhicule a explosé, suivie quelques minutes plus tard d'un attentat à la voiture piégée dans le parking du quartier général de la police. Ces deux premières explosions et ont été les plus meurtrières. Les trois explosions ont eu lieu en l'espace d'une heure, elles ont fait au moins 27 morts, dont 26 policiers, et 80 blessés. Une heure plus tard, vers 10h30, c'est le convoi du chef du département des enquêtes criminelles de la police locale, le colonel Aras Mohamed, qui a été la cible d'un attentat à la voiture piégée.

  • Libye : Des hélicoptères français ?

    Selon le Figaro,  12 hélicoptères de l'Alat, l'aviation légère de l'armée de terre française, ont été embarqués à bord du bâtiment de projection et de commandement Tonnerre qui a quitté Toulon le 17 mai.  Ils devraient s'adjoindre forces de la coalition déployées par en Libye et permettre de mieux riposter aux attaquent de Mouamar Khadafi contre les insurgés.


  • Golan : 12 morts lors de la commémoration de la Nakba

    La commémoration de la Nakba a été ensanglantée dimanche par des violences sans précédent au cours d'affrontements aux frontières d'Israël  à la périphérie des territoires palestiniens, au Liban et dans le Golan syrien occupé. Les tirs de l'armée israélienne ont tué au moins Palestiniens et fait des centaines de blessés sur le plateau du Golan. Il s'agit du plus lourd bilan lors de ces manifestations.

    La Nakba signifie catastrophe dans le monde arabe et désigne la création de l'Etat d'Israël en 1948 ainsi que l'exode de 760 000 Palestiniens Palestiniens qui s'en est suivi, depuis 1998. Cinq Palestiniens avaient été tués par l'armée israélienne dans la bande de Gaza et en Cisjordanie pour le 50ème anniversaire. Les réfugiés et leurs descendants sont aujourd'hui au moins 4,8 millions répartis pour l'essentiel entre la Jordanie, les territoires palestiniens, la Syrie et le Liban.

    Tsahal a accusé la Syrie d'avoir orchestré la violence lors de la commémoration, dans le but de détourner l'attention mondiale de la répression impitoyable menée par gouvernement de Bachar Al Assad contre la contestation qui sévit actuellement dans le pays. Israël dénonce la gravité de ces agissements.

  • Espagne : 8 morts lors du séisme à Lorca

    Un séisme de magnitude 5,1 a secoué la région de Lorca au sud est de l'Espagne à 18H47 (16H47 GMT). Le bilan provisoire est actuellement de 8 morts, c'est le tremblement de terre le plus meurtrier d'Espagne depuis 1956. Selon la Croix Rouge, sur les 92 000 habitants de la la ville, 15 000 personnes se sont retrouvées à passer la nuit dehors.

  • Syrie : manifestations partout, des centaines d'arrestations

    Malgré une répression inflexible et sanglante, des rassemblements de protestation contre le régime se sont encore déroulés hier dans le tout pays notamment à Deraa, Douma, Lattaquié et Qamishli. Selon un militant, au moins 365 personnes ont été arrêtées.

    A Deraa, où est née la contestation, les forces de l'ordre sont appuyés par l'armée. Cette ville, à 100 km au sud de Damas, la capitale, est assiégée depuis une semaine.

  • Libye : enterrement d'un fils de Kadhafi

    Environ 2 000 personnes ont assisté hier à Tripoli aux funérailles de Saif al Arab. Le cercueil, couvert de fleurs et enveloppé dans le drapeau vert a été transporté jusqu'au cimetière Hani.

    L'avant-dernier fils de Mouammar Kadhafi et trois de ses petits enfants ont été tués lors d'un raid aérien de l'Otan contre un complexe du dirigeant libyen. Selon l'agence  Reuters, un chirurgien français a été prié d'identifier le corps. Il a déclaré que le visage du jeune adulte d'une trentaine d'années, dont on lui avait présenté le corps d'un ressemblait à une photographie de Saïf al Arab.

  • Maroc : manifestations pour la démocratie et contre le terrorisme

    A Marrakech, 7000 Marocains descendus dans la rue ce dimanche pour manifester contre l'attentat du 28 avril. En majorité membres du Mouvement de contestation du 20 février, ils ont rejoint la place Jamâa, lieu de l'explosion de la bombe qui a tué 17 personnes dont 13 touristes étrangers.

    Le seul moyen de combattre le terrorisme, c'est la démocratie, ont scandé les manifestants.

    Ils revendiquent également des réformes pour une instaurer une réelle démocratie et protestent contre la commission chargée de proposer une nouvelle constitution.

    A la suite d'une première vague de protestation démocratique le 20 février, Mohammed VI avait en effet promis des réformes constitutionnelles notamment renforcer le pouvoir du Premier ministre élu.

  • Syrie : neuf migrants tués à la frontière du Liban

    A Tall Kalakh, à 150 km au nord-ouest de Damas et près de la frontière avec le Liban, au moins neuf Syriens ont été tués dimanche. Les forces de sécurité syriennes bombardaient indistinctement quatre quartiers de la ville. Depuis vendredi des centaines d'habitants de Tall Kalakh fuientvers la localité libanaise de Wadi Khaled. Au moins 750 Syriens ont traversé la frontière avec le Liban samedi pour échapper à la répression sanglante des manifestations contre le gouvernement de Bachar Al Assad.

    Le mouvement de protestation a débuté à Damas le 15 mars, à l'appel d'une page Facebook, avant de s'étendre à travers le pays. Les contestataires réclamaient la levée de l'état d'urgence et la fin de la suprématie du parti Baas. Ils exigent désormais le départ du président syrien. La répression a fait au moins 700 morts et entraîné des milliers d'arrestations à travers la Syrie, suscitant de vives critiques au niveau international. L.A