Articles

Filtre
  • Miss Venezuela, Ivian Sarcos, est élue Miss Monde 2011

    A l'issue d'une cérémonie de 2h à Londres, Ivian Lunasol Sarcos Colmenares a été couronée Miss Monde 2011. Miss Venezuela a remporté le titre devant 112 autres candidates, dont Miss Philippines, Gwendoline Gaelle Sandrine Ruais, et Miss Porto Rico, Amanda Victoria Vilanova Perez, troisième du podium.

    La gagnante mesure 1,79m et elle a 22 ans et est issue d'une famille nombreuse : 13 enfants. Diplômée en ressources humaines, elle travaille dans une société audiovisuelle, et ne parle que l'espagnol.

    Je pense que la prochaine Miss Monde devrait être une femme de raison qui assume ses responsabilités. En dehors de se consacrer à l'organisation, son rôle serait d'aider les personnes dans le besoin. Une beauté avec un cœur, avait déclaré Ivian Sarcos peu avant l'élection.

    A cette occasion, Nelson Mandela, ancien président sud-africaine etprix Nobel de la paix, a adressé un message qui a été lu avant l'annonce des résultats. Il dit souhaiter que cette compétition "continue à donner du pouvoir aux femmes pour qu'elles soient au service de leur communauté.
    Pendant ce temps, à l'extérieur du parc des expositions d'Earl's Court ou se déroulait la cérémonie, une cinquantaine de féministes manifestaient : Etre une femme, ce n'est pas une compétition, Le sexisme c'est moche, pouvait-on lire sur leurs pancartes.

    L'élection de Miss monde, pourtant, a été retransmise dans 150 pays, soit près d'un milliard de téléspectateurs. Inaugurée en 1951 à Londres, elle s'était déroulée dans la capitale britannique jusqu'en 1989, puis dans de grandes villes du monde entier, telles Hong Kong, Atlanta aux Etats-Unis, Sanya en Chine, Varsovie ou encore Johannesburg. L'édition 2012 est prévue à Ordos, dans le nord de la Chine.

  • 5 novembre 2011 : Amoureusement Soupe, 1er Festval de la Soupe à Montmartre

    AMOUREUSEMENT SOUPE fait son show à Montmartre

    le Samedi 5 Novembre 2011 !

    En collaboration avec Montmartre à la Une, 
Amoureusement Soupe est née en faisant appel, à un groupe de blogueurs culinaires et sur le groupe Facebook Vive la Soupe.

    Soutenu par un ensemble de partenaires commerciaux qui fournissent ingrédients et matériels, Amoureusement Soupe proposera au Public l’achat d’un bol permettant de goûter à une vingtaine de soupes, sur la place des Abbesses, à Montmartre le Samedi 5 Novembre prochain.

    Soupes proposées : Crème de Chou-fleur, velouté de carottes au safran, velouté de courgette au Curry,  j’suis pas une soupe au lait, soupe à l’ail, soupe aux légumes comme un couscous, bortch, soupe de poireaux aux pois chiche, soupe de courge au curry, soupe au céleri et au bleu, soupe de brocoli, fais pas soupe à la grimace(aux oignons, crème d’ail aux baies roses, radis comes back, douceur des iles, velouté aux  deux pommes, Soupe de Potiron Thaï, Velouté de topinambours

    Une partie des bénéfices sera versée à l'APEI qui œuvre en faveur des handicapés mentaux à Meudon.

    Amoureusement Soupe, organise aussi un concours de la meilleure soupe…

    Les votes d’un jury de professionnels complétés par ceux du public, désigneront le lauréat de cette première édition.

    En live et à la vue de tous, chaque cuisinier, amateur ou pro, réalise ses deux soupes aidé par des commis de l’Ecole Hôtelière de Montaleau de Sucy en Brie.

    Déroulement de la journée :

    7h à 10h : Installation sur la Place des Abbesses - Préparation des légumes 


    11H : Début de la dégustation

    13h30 : Préparation de la 2ème Soupe 


    16h : Délibération du Jury en vue d’élire le trio gagnant des soupes 


    17h30 : Palmarès du Festival de la Soupe

    http://amoureusement-soupe.blogspot.com/

  • 10-13 novembre 2011 : Paris Photo au Grand Palais

    La 15e édition se tient du 10 au 13 novembre 2011 au Grand Palais !

    Une évolution majeure pour le rendez-vous international des acteurs la photographie.

    117 galeries, originaires de 23 pays, présentent le meilleur de la production photographique au cœur de Paris.

    18 éditeurs spécialisés d'envergure internationale seront présents

    De Bamako à Cape Town, la photographie africaine est l'invitée d'honneur cette année.

    L'identité de Paris Photo se développe autour de quatre éléments :

    les acquisitions photo des institutions,`

    focus sur une collection privée,

    la plateforme,

    le livre photo et la création du Prix du livre Photo.

    Infos Pratiques :

    Horaires d'ouverture au public :


    12h – 20h (19h le dimanche)
    Nocturne le vendredi soir jusqu'à 21h30

    Tarifs :
    Entrée plein tarif : 25 €
    Tarif réduit étudiant : 12 €
    Gratuit pour les – de 12 ans
    Catalogue 2011 : 25 €

    Pack entrée + catalogue : 40 €
    Pack entrée + catalogue + Livre : 60 €

    http://www.parisphoto.fr/

  • 11 novembre 2011 : Full Moon au Social Club

    Singha vous donne rendez vous le :

    11.11.11 à 11h

    Au Social Club pour une nouvelle édition de ses Full Moon

    Un concept efficace pour clubbeurs insomniaques : une pleine lune, de l'electro, de la singha beer.

    Bref les célèbres teufs thaïes mises en cube au social, la plage en moins la hype en plus.

    Le Line Up :

    - FAKE BLOOD : http://soundcloud.com/fake -blood

    A (re)voir absolument : leur clip "I Think I Like It" : http://www.youtube.com/watch?v=3xKUiva2WSQ

    - DON RIMINI : http://www.donrimini.com/

    - MAESTROM : http://soundcloud.com/mael strom

    Infos Pratiques :

    Au Social Club - 142 rue Montmartre - 75002 Paris (Métro Bourse et Grands Boulevards)

    Entrée : 13 euros en prévente, 15 euros sur place


    Rendez-vous aussi dans un cycle lunaire, pour la dernière pleine lune de l'année le 10 décembre.

    Préventes sur http://www.digitick.com/full-moon-party-fake-blood-don-rimini-maelstrom--soiree-le-social-club-paris-11-novembre-2011-css4-digitick-pg101-ri1022393.html

    Event Facebook : http://www.facebook.com/event.php?eid=169944193095693

    Rendez-vous aussi dans un cycle lunaire, pour la dernière pleine lune de l'année le 10 décembre.

  • 11-13 novembre 2011 : 2e Salon du Chocolat à Vannes

    Fort de son innovation réussie en 2010, le Salon du Chocolat et des gourmandises en Bretagne récidive et tiendra du 11 au 13 novembre 2011 au Parc Chorus de Vannes sa deuxième édition, avec Le Pérou en Guest Star. Entrée 5€. Gratuit pour les moins de 12 ans


  • Jusqu'au 12 février 2012 : Sempé à l'Hôtel de Ville de Paris

    Sempé, un peu de Paris et d'ailleurs

    La première rétrospective du dessinateur.

    Plus de 300 dessins originaux, accompagnés de textes de l'auteur sont présentés lors de cette exposition gratuite à l'Hôtel de Ville de Paris.

    Jean-Jacques Sempé est le dessinateur d’humour français le plus connu. Il est traduit en 25 langues et a réalisé plus de quarante albums et de plusieurs milliers de dessins… Depuis cinquante ans, la délicatesse de son trait et la poésie de ses œuvres touchent toutes les générations.

    Infos pratiques Sempé, un peu de Paris et d'ailleurs.


    Du 21 octobre 2011 au 11 février 2012.

    Exposition gratuite à l’Hôtel de Ville.

    Salle Saint-Jean.
    5, rue de Lobau.
    75004 Paris.
    Métro : Hôtel de Ville
    Tous les jours sauf dimanches et fêtes de 10h à 19h.
    Dernier accès à 18h30.
    Accessible aux personnes à mobilité réduite.
    Pour toutes informations : 01.42.76.51.53


  • Salon International de la Construction. Paris - Porte de Versailles

    BATIMAT Le Salon International de la Construction ouvre ses portes du 7 au 12 novembre 2011, Porte de Versailles à Paris. Il est le rendez-vous de tous les acteurs du bâtiment. Le thème de l'édition 2011 est de répondre de façon complète et pertinente aux exigences environnementales qui dominent le secteur.

    Les Batimen et Batiwomen ont été mis, en haut de l'affiche !

    Pour mettre en avant les hommes et les femmes qui contribuent au développement de la construction, l'idée des acteurs de l'innovation signe l'identité visuelle 2011. Elle est réalisée par l'agence By the Way, à la demande de Reed Exposition. Les Batimen et Batiwomen ont été mis, en haut de l'affiche ! Le message est, paraît-il compréhensible par tous…

    ArcelorMittal, Corus Building Systems, Sika, Bergerat-Monnoyeur, Somfy,... grandes entreprises fragilisées par la crise de 2009 et absentes en 2010, ont annoncé leur présence cette année.
    Plus de 2500 exposants et près de 400 000 visiteurs sont attendus

    L'Edition 2010,

  • Meurtre d'Agnès : la question des responsabilités

    Le corps d'Agnès Marin, 13 ans, a été découvert calciné, après des recherches dans les bois, le 18 novembre à Chambon-sur-Lignon en Haute-Loire. La jeune fille avait disparue depuis mercredi 16 novembre.

    Une marche blanche à la mémoire de la victime a réuni, samedi matin, près de 4 000 personnes, dont la Maire de la commune de 2 800 habitants et son fils, le ministre de la Recherche Laurent Wauquiez. Les collégiens défilaient avec une banderole : Une étoile de plus dans le ciel…

    Cet enfant a été tuée dans des conditions atroces, et violée avait informé le procureur de Haute-Loire, Jean-Yves Coquillat. Il avait précisé que le jeune suspect était muni d'objets qui lui ont permis de commettre le crime, ajoutant que ces éléments permettaient de penser et d'affirmer que le meurtre avait été commis avec préméditation.

    Elle a été assassinée après avoir été violée par Mathieu, 17 ans, récidiviste sous contrôle judiciaire mais pourtant interne comme elle au Cévenol, un collège-lycée prônant une pédagogie ouverte… Le directeur de l'établissement a affirmé qu'il n'était pas au courant du passé de cet élève.

    Au delà de l'horreur et de la colère, ce crime soulève de nombreuses questions sur les responsabilités dans ce meurtre :

  • Le journal Charlie Hebdo incendié

    Les locaux de Charlie Hebdo ont été incendiés dans la nuit de ce mercredi alors qu'un numéro intitulé Charia Hebdo devait paraître avec Mahomet, rédacteur en chef et à la Une le titre 100 coups de fouet si vous n’êtes pas morts de rire illustrée par la caricature du prophète hilare.
    Le site internet de l'hebdomadaire satirique internet a été également victime de piratage.

    Pour continuer à travailler, la rédaction de Charlie hebdo a été accueillie au siège du quotidien Libération où ils réalisent un 4 pages qui devrait être disponible demain. L'agression a été qualifiée d'attentat par la classe politique, et le gouvernement est unanime de condamnation indignée…

    L'incendie est un acte inqualifiable a déclaré le ministre de l'intérieur. Bien entendu, les forces de police vont faire l'impossible pour trouver les auteurs de cette agression, comme les auteurs des menaces qui ont été proférées par la voie d'internet, a-t-il ajouté. La liberté de la presse est une liberté sacrée dans notre pays, il faut absolument tout faire pour la préserver et c'est pour cela que, qu'on aime ou qu'on n'aime pas Charlie Hebdo, tout le monde, tous les Français doivent se sentir ce matin solidaires d'un journal qui exprime par son existence et par sa façon d'être, la liberté de la presse, a insisté Claude Guéant.
    Ce n'est malheureusement pas la première fois que Charlie Hebdo est la victime d'agression de ce genre. En 2005, Philippe Val avait été menacé de mort en pleine affaire des caricatures…
    De son côté, le Premier ministre, François Fillon, a fait part de son indignation et demandé au ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, que toute la lumière soit faite et que "les auteurs soient poursuivis.
    La liberté d'expression est une valeur inaliénable de notre démocratie et toute atteinte à la liberté de la presse doit être condamnée avec la plus grande fermeté. Aucune cause ne saurait justifier une action violente, affirme le Premier ministre.

  • Danielle Mitterand est décédée

    L'ex-première dame de France, épouse du président François Mitterrand s'est éteinte cette nuit. Danielle Mitterrand avait 87 ans.

    Depuis vendredi dernier, Danielle Mitterrand avait été admise à l'hôpital européen Georges Pompidou dans un état de santé qualifié de sérieux par les médecins. Elle souffrait d'anémie et d'une grande fatigue. Ce week-end, elle avait été placé dans un coma artificiel jusqu'à lundi.

    Militante de gauche, et résistante dès l'âge de 17 ans, elle s'est battue jusqu'à la fin pour les Droits de l'Homme et la Dignité.

    Danielle Mitterrand avait encore célébré le 21 octobre les 25 ans de sa fondation humanitaire France Libertés. Le combat qui lui tenait le plus à cœur était celui pour le partage de l'eau dans le monde et l'accès des population à l'eau potable. Danielle Mitterrand lance un nouveau cri d'alarme 11/06/10 :




  • Yvelines : 71 retraités dépendants abandonnés par l'équipe de nuit

    A Carrières-sous-Poissy, la police est intervenue dans la nuit de mardi à mercredi à la maison de retraite du Sourire, rue du Parc et n'a pu que constater l'absence de personnel… Les 71 personnes âgées étaient livrées à elles-mêmes !
    L'équipe de nuit n'est pas venue pour une raison que nous ne connaissons pas encore, a déclaré un policier…
    Peu avant minuit, les résidents ont d'abord alerté les pompiers, qui ont ensuite prévenu la police.

    Cet établissement d'hébergement pour retraités dépendants (EHPAD) est géré par l'association ACPPA.

    Le directeur a reconnu un dysfonctionnement, selon lui sans aucune conséquence sur les résidents. Il y a sûrement eu un problème de communication entre l'équipe de jour et l'équipe de nuitil faut savoir ce qui s'est passé et des sanctions seront prises, a-t-il dit en annonçant l'ouverture d'une enquête interne.

    Au moment des faits, il était en province. Averti de la situation, il a fait appel à des vacataires pour la nuit et est rentré immédiatement. Certains résidents envisagent de porter plainte.

    De son côté, le maire de Carrières-sous-Poissy, Eddie Aït, s'est dit profondément choqué et a jugé l'incident intolérable. C'est très ennuyeux car il n'y avait jamais eu de difficulté, c'est un très bon établissement inauguré en juillet après une restructuration complète à hauteur de trois millions d'euros, a-t-il ajouté.
    Le Groupe ACPPA, créé en 1982, gère plus d'une quarantaine d'établissements en France. En 2010, il a assuré la prise en charge de 3 940 personnes et employé 1 500 salariés.
    Sur un total de 470 000 lits en EHPAD, le secteur associatif à but non lucratif représente 30%. 20% sont dévolus au secteur privé contre 50% pour le secteur public.

  • Océane : résultats ADN du meurtrier pendant la marche blanche

    alt

    Un jeune homme de 25 ans s'était présenté spontanément mardi soir à la gendarmerie de Bellegarde (Gard) dans le cadre de l'enquête sur la mort d'Océane, 8 ans.

    Les résultats des tests ADN ont confirmé la culpabilité de ce suspect, déjà placé en garde à vue  Ils ont été connu pendant que se déroulait la marche blanche à Bellegarde. Plus de 3 000 personnes ont défilé en hommage à la petite fille.

    Le meurtrier avait déjà reconnu les faits avant d'être confondu par les analyses, a annoncé lors d'une conférence de presse le procureur de Nîmes, Robert Gelli.

    Le suspect avait d'abord invoqué l'emprise de l'alcool et peut-être de drogue pour s'expliquer. Il ne se souvenait plus de ce qu'il avait fait entre samedi 17 h et dimanche 9 h, où il s'était réveillé dans sa voiture.

    Son avocat, Me Jean-François Corral a souligné dans un entretien accordé à l'AFP que son client n'avait pas le profil d'un monstre. C'est une personne insérée familialement et professionnellement, qui a un sens moral, même si ça peut sembler terrible à dire. Il s'est présenté à la justice en disant  : Aidez-moi à établir la vérité ! Je veux la savoir parce que j'ai peut-être fait quelque chose de terrible.


    Le meurtrier présumé ne supporte pas son acte. Dans la nuit de mercredi à jeudi et malgré une étroite surveillance des gendarmes, il a tenté de se suicider en s'étranglant avec son tee-shirt. Le Samu a du intervenir mais il est actuellement hors de danger.

    Les obsèques d'Océane auront lieu jeudi après-midi à 15h à l'église de Bellegarde. Les proches ont demandé aux journalistes de respecter l'intimité du chagrin de la famille.

  • Gard : Océane, 8 ans, est morte asphyxiée

    alt

    Océane, 8 ans, avait disparu samedi soir à 300 m de chez elle à Bellegarde dans le Gard.

    Les résultats de l'autopsie pratiquée lundi ont révélé que la petite fille est morte asphyxiée. Son corps sans vie, découvert dimanche matin portait les traces de 4 coups de couteau.

    Un important dispositif avait été mis en place une quarantaine de militaires de la section de recherches de Nîmes, aidés d'un hélicoptère, avait fouillé les alentours du village, les étangs et les canaux proches. Près de 130 personnes avaient pris part aux battues.

    Le soir, un voisin retraité, qui vit seul, a été interpellé, il est toujours en garde à vuei. Cet homme de 73 ans était déjà connu de la justice pour des faits d'agressions à caractère sexuel a indiqué le procureur du Gard, Robert Gell, tout en appelant à la plus grande prudence précisant que des vérifications était toujours en cours dans l'enquête.

    L'autopsie pratiquée lundi a démontré qu'Océane a subi des attouchements sexuels puis a été asphyxiée, probablement par application de la main sur la bouche et le nez, a expliqué Robert Gelli. La fillette a également été poignardée à quatre reprises, mais les coups de couteau, trois profonds dont un dans le coeur et un coup superficiel, ont pu être été portés post-mortem, a-t-il ajouté.

    Les résultats des prélèvements effectués à proximité du domicile du gardé à vue, sur le lieu où le corps a été déposé ainsi que sur la fillette, seront déterminants pour la suite de l'enquête. Les gendarmes de la section de recherche de Nîmes espèrent déceler des traces d'ADN du meurtrier.

  • Yemen : violences à Sanaa et Taez, 12 morts


    Mercredi 2 novembre 2011, 7 civils dont un enfant, et deux combattants tribaux qui soutiennent les opposants, ont péri à Taëz dans de violents affrontements entre les partisans du président Saleh et les manifestants contestataires.

    La veille, 3 personnes avaient été tués et 40 autres blessés à Sanaa où les quartiers résidentiels étaient pilonnés par des obus de char et des tirs de mortier.
    Ces affrontements sont intervenus après une accalmie depuis vendredi.

    Le président Saleh refuse de démissionner malgré les manifestations qui exigent son départ depuis janvier. Le Conseil de sécurité des Nations unies lui a demandé le 21 octobre dernier de quitter le pouvoir, de mettre fin à la répression des manifestations et de signer un plan de transfert du pouvoir proposé par les monarchies arabes du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

  • Les Indignés de La Défense : Nous ne partirons pas !


    Depuis la fin du sommet du G20 de Cannes, le 4 novembre, ils campent sur le parvis de La défense. Dès le premier soir, les tentes ont été confisquées par les forces de l'ordre. Mardi soir, une centaine de policiers et de gendarmes mobiles sont de nouveau intervenus.
    Selon la préfecture des Hauts-de-Seine, les interventions policières qui visent à nettoyer l'esplanade du quartier d'affaires pas à évacuer les personnes, ni à procéder à des interpellations.


    Pourtant, les Indignés ne se découragent pas. Déterminés, ils réinstallent chaque jour leur campement malgré le froid :

    Nous ne sommes pas résignés : on y est, on y reste !

    Entre plusieurs centaines et quelques dizaines, les irréductibles dorment chaque nuit au pied de la Grande Arche serrés les uns contre les autres dans des sacs de couchage. Même si leur nombre est inférieur aux autres mouvements des Indignés qui occupent la City de Londres, Wall Street à New York, Montréal, Toronto ou Québec…

  • Plougastel : une mère poignarde à mort son fils de 6 ans

    A Plougastel-Daoulas (29), une femme de 36 ans a tué de 12 coups de couteau le plus jeune de ses trois enfants. Le drame s'est produit vendredi vers 2h du matin dans le pavillon familial. La mère a été prise d'un accès de folie où elle a également grièvement blessé son second fils de 9 ans. L'aîné, âgé de 11 ans a réussi à s'enfuir dans la rue.
    Après avoir été maîtrisée par les gendarmes, la mère a été hospitalisée d'office dans un établissement psychiatrique.
    Selon les premiers éléments de l'enquête, et le témoignage du mari,

  • Répression meurtrière en Syrie : plus de 70 victimes

    La répression exercée en Syrie depuis 8 mois envers les opposants au régime a été particulièrement meurtrière dans la journée du lundi 14 novembre 2011 : plus de 70 personnes auraient encore été tuées.

    Les médias étrangers sont toujours interdits en Syrie.

    Selon l'OSDH, le bilan est de 23 morts de civils à Deraa. Les victimes ont été abattues par des tirs des forces de sécurité provenant de barrages routiers entre Kherbet Ghazalé et Hirak, a précisé l'organisation britannique.

    Dans le même secteur, 34 soldats ont péri lors d'affrontements avec des hommes armés, vraisemblablement des déserteurs, dont 12 sont morts. Quatre civils ont été tués par les troupes dans la ville de Homs et 60 personnes ont été blessées, a poursuivi l'ONG en affirmant que le bilan risquait de s'alourdir en raison de la gravité des blessures.


    Les Comités locaux de Coordination (LCC), organisateurs des manifestations sur le terrain, affirment que le régime syrien avait dépêché des renforts militaires près de la localité d'al-Zabadani, dans la région de Damas, en vue de la prendre d'assaut. Ils déclarent entendre toujours des tirs intenses et des explosions d'obus dans le nord et l'ouest de la province de Deraa.

    Deraa, foyer de l'insurrection syrienne, à feu et à sang

    vidéo du 23 mars 2011



  • Répression en Syrie : suspension de la Ligue arabe et réactions internationales


    Si j'étais à sa place, je quitterais le pouvoir, a dit le roi de Jordanie, dans une interview accordée hier à la BBC. Abdallah II de Jordanie est le premier dirigeant arabe à appeler le président Bachar al-Assad à se retirer. Si Bachar avait à cœur l'intérêt de son pays, il démissionnerait…, il devrait aussi créer les conditions nécessaires pour une nouvelle phase de la vie politique syrienne, a-t-il ajouté.

    Deux semaines après l'acceptation sans réserve par le régime de Damas d'un plan de sortie de crise* proposé par la Ligue arabe mais demeuré lettre morte en Syrie, l'organisation a décidé samedi la suspension de la participation du pays à ses réunions, accompagnée de menace de sanctions.


    *Décidé le 2 novembre, le plan de sortie de crise prévoyait notamment le retrait des forces armées des villes en proie à la contestation et la libération des manifestants arrêtés.


    Suspension de la Syrie mais l'armée attaque les manifestants, journée meurtrière 13 novembre 2011

    Selon OSDH, 16 civils et 19 membres des forces de sécurité du régime ont encore péri hier dans la région de Deraa, dans le sud de la Syrie. Les civils ont été tués par des tirs des forces de sécurité. Les membres de l'armée régulière et des forces de sécurité ont été abattus par des déserteurs présumés lors d'affrontements, précise l'organisation. Deux autres civils ont péri lors d'échanges de tirs et de pilonnage aux mitrailleuses lourdes à Jobar dans la ville assiégée de Homs.

    Selon l'ONU,

  • Yemen : les 3 otages sont rentrés en France

    Les trois humanitaires français retenus en otages par Al-Qaïda au Yémen pendant plus de cinq mois, ont atterri hier soir à Villacoublay (78). Leur libération n'a été annoncée qu'après leur arrivée au sultanat d'Oman. La France a démenti avoir versé une rançon. Le dénouement aurait commencé le 8 novembre…

    …lorsqu'une des deux jeunes femmes avait pu être transportée de la province yéménite de Chabwa, où al-Qaïda est fortement implantée, vers la frontière du sultanat d'Oman, a indiqué Ali Abdel Salam, un dignitaire tribal. Le trajet nous a pris 17 heures, puis je suis revenu emmener l'homme. Nous lui avons fait revêtir des habits traditionnels pour échapper aux autorités yéménites. J'ai conduit à travers le désert et évité les barrages de contrôle du gouvernement , a ajouté le médiateur. Samedi soir, il a enfin fait franchir le poste-frontière à la deuxième Française.

    Les trois ex-otages sont des jeunes, âgés de 25 à 30 ans, appartenant à l'organisation Triangle Génération Humanitaire. Ils avaient été enlevés en mai à Seyoun, à 600 km à l'est de Sanaa, capitale du Yemen. Ils travaillaient pour un programme de développement agricole. Selon un chef tribal qui a requis l'anonymat, ils auraient été détenus là plusieurs semaines avant d'être transférés dans différents lieux pour déjouer les recherches.

    Un riche homme d'affaires yéménite,

  • Grèce : Lucas Papadémos nouveau Premier ministre

    Après plus de 4h de réunion entre tous les partis, la présidence grecque vient d'annoncer que Lucas Papadémos est officiellement nommé Premier ministre par intérim et sera chargé de former un gouvernement de coalition. Il est l'ancien vice-président de la Banque centrale européenne (BCE) et il a été gouverneur de la Banque centrale de Grèce.

    Son expérience est censée rassurer l'UE et les autres créanciers du pays au bord de la faillite. Ils espèrent avec inquiétude une solution politique claire pour l'avenir de la Grèce.

    Quatre jours de négociations et politiques, et d'incertitude quant au nom du nouveau chef de gouvernement grec avaient suivi la démission de George Papandréou. L'ancien Premier ministre avait été contraint d'abandonner son projet de referendum pour obtenir l'accord de la population sur le dernier plan de rigueur imposé au pays par Bruxelles.

  • Grèce : référendum sur le plan de sauvetage européen

    Lundi 1er novembre, le Premier ministre grec a annoncé qu'un référendum sur le plan d'aide européen à son pays pourrait avoir lieu en décembre. Il a obtenu ce mercredi matin le soutien de son gouvernement et le scrutin sera organisé dès que possible. Un vote de confiance au parlement sur cette question prévu vendredi.

    George Papandréou est confronté à la colère des Grecs subissant une austérité croissante. Il entend désormais obtenir l'accord de la population sur le sauvetage financier du pays. En cas de Non, la Grèce ne pourra plus solliciter l'aide européenne, ce qui pourrait l'amener à la sortie de la zone euro. l'Italie, le Portugal, l'Espagne, déjà fragilisés pourraient être entrainés dans cette chute.


    Il est désormais essentiel que les détails des nouveaux instruments du plan d'aide et de la décote de la dette grecque soient rapidement rendus publics, commente Michael Heise le chef économiste d'Allianz

    Les marchés ont aussitôt réagi à la baisse. Cette décision a surpris tout le monde, 5 jours après l'accord du sommet de Bruxelles où Nicolas Sarkozy et Angela Merkel avait travaillé à une solution durable à la crise de la dette et obtenu un timide retour de la confiance des bourses mondiales. Les dirigeants européens se réunissent ce mercredi en urgence avant le sommet du G20.

  • Italie : la démission de Berlusconi

    La tempête économique sur la zone euro qui frappe désormais l'Italie a marqué la fin de Sylvio Berlusconi. Le premier ministre, tristement célèbre, a été contraint de démissionner samedi soir.

    Pendant son dernier conseil des ministres au Palais Chigi, siège du gouvernement, des manifestants ont lancé : Démission! Démission!, Rentre chez toi!, Bouffon! Bouffon!…

    Il a remis sa démission au président Giorgio Napolitano avant de quitter le palais présidentiel du Quirinal assiégé par une foule en liesse hurlant des insultes  : Mafieux!, "Bâtard", "Va te faire f...!.

    Primavera, primavera, chantaient certains manifestants… Les cris des Italiens n'étaient pas sans rappeler ceux qui ont accompagné les sorties des dictateurs arabes conspués en Tunisie et en Égypte.

    De plus en plus contesté et mis en cause dans plusieurs procès et scandales, pas seulement financiers…

    Il cavaliere, entré en politique en 1994, avait dirigé la droite pendant 17 ans et présidé aux destinées de l'Italie durant dix ans.


    Nous sommes tous très contents, on n'en pouvait plus de ce personnage qui a toujours agi pour ses intérêts personnels. L'Italie se dirige vers un avenir meilleur, a conclu un employé de 50 ans, plein d'espoir.

    A Milan aussi, des opposants à Berlusconi réunis sur la place du Duomo, devant la cathédrale, ont applaudi la nouvelle et débouché des bouteilles de champagne en entonnant l'hymne italien accompagnés de concerts de klaxons. Comme à Rome, la foule agitait des drapeaux italiens vert-blanc-rouge.

    M. Berlusconi conserve toutefois quelques fans inconditionnels qui l'ont applaudi lorsqu'il est parvenu au seuil du Palais Grazioli, sa résidence privée : Il est unique, inoubliable. Il n'y a personne à la hauteur,déplorait un ouvrier de 25 ans. On se sent orphelins  ! confirmait une groupie de 54 ans…

    Entre les pour et les contre, l'ambiance ressemblait plus ce soir-là à celle d'un match de football qu'à une révolution…