Poppy Factory : le coquelicot, fleur du souvenir…

A travers tout le Royaume-Uni, les associations de vétérans et les soldats de l'armée britannique vendent le poppy, un coquelicot en papier rouge vif, à l'approche du 11-Novembre.

Chacun est libre de donner ce qu'il souhaite. L'argent récolté est reversé aux familles des anciens soldats.

Selon un poème écrit par un soldat en 1915, le coquelicot était la seule fleur à pousser dans les champs de ruine au milieu des corps et des cratères d'obus.

C'est une tradition centenaire à laquelle les Britanniques sont profondément attachés. Je porte ce coquelicot, car mon grand-père s'est battu lors de la Première Guerre mondiale, se souvient un londonien.

Il est épinglé fièrement sur la veste de Sa Majesté la reine et de la Première ministre, arboré à la boutonnière de David Beckham comme à celle de la plupart des citoyens.

Du Parlement aux les plateaux de télévision dans les rues ou les écoles,  il est partout… pour ne jamais oublier le sang versé sur les champs de bataille de la Grande Guerre. Le poppy symbolise la guerre des tranchées et les centaines de milliers de soldats morts au combat.

En 2014, 888 246 coquelicots, le nombre de soldats britanniques morts pendant la Grande Guerre, ont été plantés dans les douves de la Tour de Londres.

40 millions de poppies sont assemblés chaque année au Royaume-Uni dans des ateliers où la plupart des employés sont d’anciens soldats. Chaque année, les coquelicots en papier permettent de récolter 50 millions d'€ en un mois.


https://www.poppyfactory.org/


70 ans de la déclaration des Droits de l’Homme…

Article premier : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité…

Le 10 décembre 1948, les représentants de 48 nations signent la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme au Palais de Chaillot, à Paris.

Le texte promettait de bâtir un nouvel ordre international fondé sur les droits inaliénables de chaque individu en tant qu’être humain, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

Lire la suite : 70 ans de la déclaration des Droits de l’Homme…

Macron & Les Gilets jaunes : Je vous ai presque entendu…

On attend une sincérité ! avaient prévenu les Gilets jaunes qui ont fustigé le silence du président dont ils réclament chaque jour la démission sur les ronds-points qu'ils occupent …

Ce 10 décembre à 20h, Emmanuel Macron a annoncé Lors d’une allocution télévisée, une série de mesures concrètes* pour tenter de désamorcer la colère des Gilets jaunes qui manifestent  depuis 5 semaines :

• Le SMIC augmentera de 100 € dès janvier 2019, sans qu'il en coûte un euro de plus pour l'employeur, a précisé le président de la République.

Pas de coup de pouce ! avait pourtant affirmé Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, arguant qu’une augmentation du salaire minimum supérieure à l'indice de l'inflation, détruirait des emplois

• La hausse de la CSG sera supprimée pour les retraités qui perçoivent moins de 2 000 €/mois par mois dès 2019.

• Les heures supplémentaires seront défiscalisées.

Cependant Emmanuel Macron exclu le rétablissement de l'ISF, comme le réclament les Gilets jaunes,  argumentant que depuis qu’il existe, cet impôt n’avait pas amélioré la situation économique du pays.

Lire la suite : Macron & Les Gilets jaunes : Je vous ai presque entendu…

Strasbourg : le tireur de l’attentat abattu après 48h de traque

Le tireur de l'attentat de Strasbourg*, a été tué vers 21 h ce 13 décembre, au terme de 48 h de traque. Plus de 700 membres des forces de l'ordre recherchait le tireur du marché de Noël.

La fusillade avait fait 3 morts et 13 blessés ce 11 décembre.

L’assaillant a été abattu par la police au 74, rue du Lazaret, où un très important dispositif de police a été déployé. Le fugitif se trouvait au pied d'un immeuble de Neudorf.

Plusieurs opérations de police avaient déjà eu lieu dans ce quartier populaire du sud de Strasbourg où il avait grandi. Une femme avait indiqué avoir vu dans l'après-midi un homme blessé au bras. Des traces de sang ont été trouvées et des images vidéo ont permis aux policiers d'acquérir la certitude qu'il s'agissait de l’individu recherché.

Une équipe de la Brigade spécialisée de terrain a tenté de l'interpeller. L’individu était seul mais il a fait face aux fonctionnaires de police en tirant.

Lire la suite : Strasbourg : le tireur de l’attentat abattu après 48h de traque

Marseille : le conseil municipal et l’hommage aux victimes de la rue d’Aubagne reporté, en raison des… circonstances nationales !

A Marseille, les 8 victimes de l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne le 5 novembre devront patienter encore un peu pour recevoir l’hommage officiel municipal…

Le premier conseil municipal après la catastrophe devait s’ouvrir ce 10 décembre, par un moment de recueillement des élus. Un débat sur la question de l’habitat indigne et le vote de plusieurs mesures d’urgence concernant l’aide aux sinistrés devait suivre mais ce 9 décembre le maire a annoncé son report par un communiqué à la presse.

La tension que connaît le pays actuellement nous impose la décence et la prudence nécessaires, pour ne pas aggraver encore cette situation, a écrit Jean-Claude Gaudin*, invoquant les circonstances nationales et les débordements des manifestations de ces derniers jours

Lire la suite : Marseille : le conseil municipal et l’hommage aux victimes de la rue d’Aubagne reporté, en...

Change Please : Et si un café pouvait contribuer à changer le monde ?

Depuis 2010, le nombre de SDF ne cesse d'augmenter à Londres.

Et, tous les jours sur le chemin du travail, Cemal Ezel, un entrepreneur de la City passait devant eux.

Comme la plupart des passants, il se sentait impuissant…

Puis, il faisait un détour par un coffee shop pour aller s’acheter un latte à emporter. A 3 £…

On ne boit pas que du thé à Londres !

 Un Londonien boit en moyenne 2 cafés/jour…Selon des prévisions économiques, secteur du café  devrait être à l’origine de la création de 100 000 emplois d’ici 2020.

Or, il a un manque de personnel qualifiés et de formation pour avoir des Baristas, c’est-à-dire des serveurs spécialistes du café.

Alors Cemal a connecté l’augmentation de la demande de café pour aider des SDF à sortir de la rue :

Lire la suite : Change Please : Et si un café pouvait contribuer à changer le monde ?